Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : La préfecture impose un couvre-feu dans tout le département dès dimanche soir

MESURE GENERALISEE Les déplacements sont interdits entre 22h et 5h, dans l'ensemble des communes

Fabien Binacchi

— 

Des contrôles de police à Nice, le 17 mars 2020
Des contrôles de police à Nice, le 17 mars 2020 — VALERY HACHE/AFP

EDIT : Après avoir annoncé un arrêté entrant en vigueur dès ce samedi soir, la préfecture des Alpes-Maritimes indique qu’il ne sera, en fait, pas prêt avant dimanche. « Un certain nombre de détails techniques » restent « à caler », précise le directeur de cabinet du préfet à 20 Minutes. L’arrêté pris par le maire de Nice vendredi s’applique en revanche dès ce samedi soir entre 23 h et 4 h du matin. D’autres couvre-feux restent également en vigueur dans les communes de Menton, Roquebrune-Cap-Martin, Vallauris Golfe-Juan.

Menton, Roquebrune-Cap-Martin, Vallauris Golfe-Juan l’avaient mis en place dès vendredi soir. Nice avait déjà pris les devants pour l’appliquer. Les villes du Cannet et de Mougins étaient également prêtes à signer des arrêtés pour les jours à venir. La préfecture a finalement mis tout le monde d’accord : dès ce samedi soir 22 h, un couvre-feu sera généralisé dans l’ensemble des communes des Alpes-Maritimes.

Chaque nuit, jusqu’au 31 mars (dans un premier temps), les déplacements seront interdits de 22 h à 5 h du matin, a indiqué à 20 Minutes le directeur de cabinet du préfet Jean-Gabriel Delacroy. La mesure, qui ne s’appliquera pas aux professionnels obligés de travailler la nuit, a été décidée pour renforcer encore le confinement, pas toujours respecté, mis en place pour lutter contre la propagation du coronavirus.

‪Le maire LR de Cannes David Lisnard a réagi à cette décision expliquant que « les communes ont souhaité une clarification, la cohérence et un renforcement des mesures coercitives nocturnes ». La mesure a été appliquée à tout le département « dans un souci de plus grande efficacité dans l’application des règles du confinement », dit-il.