Le Palais des festivals de Cannes, le 20 mars 2020
Le Palais des festivals de Cannes, le 20 mars 2020 — Lionel Urman/SIPA

SOLIDARITE

Coronavirus à Cannes: Privé de son festival du film, le palais va accueillir des SDF, et des malades si besoin

Un accueil va ouvrir dès ce vendredi soir pour les sans-abri « en respectant toutes les distances et exigences sanitaires requises »

  • Après l’annulation de tous ses salons, le Palais des festivals de Cannes va accueillir un centre d’accueil pour les SDF.
  • Le centre de congrès se propose également « pour soulager les structures hospitalières » dans le cadre d’un « afflux massif de malades ».

Il restait depuis quelques semaines désespérément vide. Après l’annulation à la chaîne des salons et, depuis jeudi, du Festival de Cannes, le centre de congrès de la Croisette va être utilisé autrement. Face à l’épidémie de coronavirus, la mairie annonce mettre ses 35.000 m2 « à disposition des autorités sanitaires si besoin » et va également y installer « un centre d’accueil de SDF » dès ce vendredi soir.

Situé au rez-de-chaussée du palais, « l’espace 'Hall des professionnels' est mis à disposition du Centre communal d’action sociale de la mairie de Cannes pour ouvrir un centre d’accueil, de nuit comme de jour », indique la municipalité.

En complément du site municipal permanent du Foyer Lycklama, il proposera « des lits, un service de repas, des douches », le tout « en respectant toutes les distances et exigences sanitaires requises pour les centres d’accueil de SDF », est-il également précisé.

Ouvert en cas d'« afflux massif de malades »

Le Palais des festivals a également répondu à l’appel de l’Union française des métiers de l’événement (Unimev) en proposant son utilisation « pour soulager les structures hospitalières » dans le cadre d’un « afflux massif de malades ».

Concrètement, les espaces d’exposition pourraient se transformer en hôpital de campagne et sont donc rendus disponibles « pour accompagner au mieux les autorités sanitaires et pallier le manque de places auquel elles pourraient devoir faire face », fait savoir le centre de congrès de la Croisette.

« Cannes a tenu à participer à la mobilisation sanitaire de la filière événementielle initiée par l’Unimev. Notre soutien aux professionnels de santé, publics et privés, est total. La protection des populations est une priorité absolue », avance le maire LR de Cannes David Lisnard. Le palais des victoires, utilisé pour les matchs de volley à l’ouest de la ville, est également mis à disposition pour l’accueil éventuel de malades.