Coronavirus : Face à la multiplication des cas en Italie, Nice abrège son carnaval

ANNULATION La Fête du citron de Menton non plus n'ira pas à son terme, a décidé la ville frontalière

Fabien Binacchi

— 

Sonia Rykiel, Jean-Paul Gaultier et Karl Lagerfeld étaient les stars de cette édition consacrée au roi de la mode.
Sonia Rykiel, Jean-Paul Gaultier et Karl Lagerfeld étaient les stars de cette édition consacrée au roi de la mode. — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • Face aux cas de coronavirus en Italie, le maire de Nice a décidé d’annuler les dernières festivités de son carnaval.
  • Deux rendez-vous étaient encore programmés samedi.
  • La Fête du citron de Menton et le Mipim, un congrès cannois, sont pour le moment maintenus.

Fin des défilés pour le roi de la mode, l’icône choisie cette année. Le maire de Nice Christian Estrosi (LR) a annoncé ce mercredi après-midi que le reste des festivités du Carnaval 2020, programmé jusqu’à samedi soir, était annulé.

Une décision prise par précaution face à la multiplication, en Italie, de cas du nouveau coronavirus Covid-19. Deux rendez-vous, qui auraient à nouveau rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le centre de la capitale azuréenne, étaient encore prévus samedi dans l’après-midi et la soirée.

Un peu plus tôt dans la journée de mercredi, la bataille de fleurs programmée à 14 h 30 avait déjà été annulée, officiellement « en raison des prévisions de Météo-France qui [annonçaient] sur la ville de Nice de fortes rafales de vent ». Les réservations pour le Carnaval de Nice étaient en hausse de plus de 20 % cette année.

Menton a également décidé de mettre un coup d’arrêt à la 87e édition de la Fête du citron, prévue jusqu’au 3 mars. Un corso était notamment prévu vendredi soir.

Une décision qui émane de la municipalité

« La santé passe avant les raisons économiques. Les autorités italiennes nous annoncent une progression du virus sur la Ligurie et le Piémont et nous ne voulons pas de prise de risques alors que nous sommes à une journée de la fin du carnaval », a fait valoir Christian Estrosi. Conformément à la tradition, le roi sera tout de même incinéré dimanche soir.

Le choix d’abréger le Carnaval de Nice émane de la municipalité, précise-t-elle. Lundi, le préfet des Alpes-Maritimes avait annoncé la mise en place d’un dispositif sanitaire pour faire face à d’éventuels cas, sans mesures particulières de renforcement des contrôles aux frontières ni d’annulation d’événements.

Mardi, un infectiologue du CHU de Nice avait été interrogé sur l’opportunité d’annuler les manifestations rassemblant du public sur la Côte d’Azur. « A partir du moment où vous avez un virus à transmission respiratoire et que vous mettez cet individu [infecté] dans un lieu où il y a beaucoup de monde, ça joue un rôle énorme dans l’expansion de ces maladies infectieuses », a jugé le Dr Eric Cua, appelant tout de même à « raison garder », car le Covid-19 « n’est pas un virus qui va décimer la population ».

La Fête du citron et le Mipim confirmés « pour le moment »

Sollicités par 20 Minutes ce mercredi après-midi, les organisateurs du Mipim, un congrès mondial regroupant plusieurs dizaines de milliers de professionnels de l’immobilier la semaine prochaine à Cannes, confirmaient « pour le moment », la bonne tenue de ce rendez-vous.

Le palais des festivals de Cannes, qui doit accueillir de nombreux autres rendez-vous d’envergure ces prochaines semaines, a annoncé qu’il allait « se doter de systèmes de détection de température ». Le centre de congrès étudie également « la mise en place de points de contrôle sanitaire à ses entrées principales ».