Alpes-Maritimes : 400 hectares menacés par un incendie à Saint-Vallier-de-Thiey, attisé par les vents violents

INCENDIE Il s'était déclaré ce mardi au cœur du parc naturel régional des Préalpes d’Azur. Six feux de broussaille se sont déclarés depuis lundi

Jonathan Hauvel

— 

Violent incendie à Saint-Vallier-de-Thiey, dans les Alpes-Maritimes Lancer le diaporama
Violent incendie à Saint-Vallier-de-Thiey, dans les Alpes-Maritimes — C. Sartor / Sdis 06

Un violent incendie s’est déclaré au petit matin ce mardi 11 février, route Napoléon, à Saint-Vallier-de-Thiey, au cœur du parc naturel régional des Préalpes d’Azur. Dix hectares ont brûlé et 400 ont été menacés.

Plus de 125 sapeurs-pompiers se sont mobilisés pour lutter contre les flammes. Ils ont procédé à une défense de maison. Une famille de quatre personnes a été placée en sécurité par précaution.

Une colonne extra-départementale du Sdis des Bouches-du-Rhône et du bataillon des marins-pompiers de Marseille est venue en renfort, tout comme le groupe d’intervention du Var.

Neuf sapeurs-pompiers ont été légèrement blessés.

Les pompiers sur tous les fronts

Deux autres incendies se sont déclarés mardi. A Gréolières, trois hectares ont brûlé. Plus de 70 sapeurs-pompiers, appuyés par 15 agents de Force 06, ont été nécessaires pour stopper la progression des flammes. Des engins vont rester sur site cette nuit en surveillance active.

À Saint-Auban, des maisons ont été menacées par un incendie qui s’est étendu sur trois hectares.

Les pompiers azuréens en opération ce lundi
Les pompiers azuréens en opération ce lundi - Sdis 06

Lundi, trois incendies avaient déjà détruit sept hectares à Saint-Auban, deux à Bouyon et un à Coursegoules.

Les vents violents inhérents à la tempête Ciara ont compliqué la tâche des soldats du feu en attisant les foyers et en accélérant la progression des flammes.

Depuis 16 heures, le niveau de vigilance "vents violents" a été rétrogradé d’orange à jaune dans les Alpes-Maritimes.