Tempête Amélie à Nice : Marathon retardé et A8 coupée, les dégâts matériels des intempéries

METEO Les Alpes-Maritimes étaient placées en vigilance orange pluie-inondation et orages ce dimanche matin. Les pompiers ont comptabilisé 160 interventions dans les 20 dernières heures

Mathilde Frénois

— 

Pluie et vent. (Illustration)
Pluie et vent. (Illustration) —

Le ciel a encore grondé dans les Alpes-Maritimes. Et la ville de Nice s’est une nouvelle fois retrouvée débordée par les violentes pluies qui se sont abattues dimanche matin. Le département était placé en vigilance orange pluie-inondation et orages jusqu’à midi. Les dégâts sont uniquement matériels.

Dans la nuit de samedi à dimanche, l’autoroute A8 a été fermée dans le sens Italie-France entre l’entrée de l’Ariane et la sortie Nice-Nord, un éboulement ayant traversé la chaussée. La route a finalement rouvert sur une voie dans la matinée.

Ce dimanche matin était jour de marathon dans la capitale azuréenne. La course qui devait s’élancer à 8h direction Cannes a été retardée. Les orages remontant de la Méditerranée ont conduit à des précipitations impressionnantes sur le littoral. « On a mesuré 32 mm à Valbonne, 51 mm à Eze, tombés en moins d’une heure », indique la préfecture des Alpes-Maritimes.

Des « naufragés de la route »

Quatorze personnes ont été mises en sécurité ce dimanche par les sapeurs-pompiers. Treize d’entre elles étaient des « naufragés de la route » sur le secteur de Nice-Bon Voyage : « Surpris par le soudain et brutal épisode de pluie, ces personnes, prises de panique, ont été rassurées par les pompiers et leur équipe spécialisée en sauvetage aquatique », explique le Sdis 06 qui a comptabilisé 160 interventions ces vingt dernières heures pour « des motifs d’inondation, de protection de biens et de mise en sécurité ».

« Actuellement 50 sapeurs-pompiers sont à pied d’œuvre sur le terrain pour traiter des inondations en sous-sol et caves de différents immeubles sur le secteur de Nice principalement, précisent-ils à 11h30. Les pompiers effectuent actuellement 20 missions de reconnaissance pour évaluer l’urgence et les risques des inondations. Et cela en plus des interventions courantes. »

Depuis midi, les Alpes-Maritimes ne sont plus en vigilance orange.