Saint-Laurent-du-Var: Il y a 50 ans, Cap3000 lançait la mode des centres commerciaux

ANNIVERSAIRE Le 21 octobre 1969, le « mall » azuréen était inauguré, devenant le premier du genre en France

Fabien Binacchi

— 

Le centre commercial a été construit sur une zone marécageuse à l'embouchure du Var
Le centre commercial a été construit sur une zone marécageuse à l'embouchure du Var — Cap3000
  • Il y a 50 ans, Cap3000 était le premier grand centre commercial à ouvrir ses portes en France.
  • Il a été construit juste en face de l’aéroport de Nice.
  • De nombreux chantiers d’agrandissement ont été menés depuis un demi-siècle.

Ils avaient grillé la politesse au complexe Parly 2, lui aussi candidat au titre de premier grand centre commercial de l’Hexagone. A quinze jours près. Le 21 octobre 1969, les promoteurs de Cap3000, construit sur une zone marécageuse du delta du Var, l’inauguraient en grande pompe avec la promesse d’un shopping révolutionné...

Au programme : des commerces réunis sur un même plateau mais aussi des restaurants et des équipements de loisirs. « Cet ensemble marque le début d’une nouvelle étape dans l’évolution de la distribution », était-il noté dans un document diffusé il y a exactement 50 ans.

«Toute la France nous l’envie» était le premier slogan du centre
«Toute la France nous l’envie» était le premier slogan du centre - Cap3000

Sur le modèle américain des «malls»

Cette première en France, largement calquée sur les fameux « malls » américains, avait été initiée à l’époque par le président-directeur général des Nouvelles Galeries. Jean Demogé avait flairé l’affaire, un jour, en atterrissant à l’aéroport de Nice. Face aux pistes, de l’autre côté du fleuve Var, s’étendait une vaste zone inexploitée, très bien desservie par de nombreux axes de communication, juste devant la mer.

« C’était exceptionnel pour l’époque. Il y avait même un cinéma et, sur le toit, une piscine équipée d’un fond transparent. On pouvait voir les baigneurs nager depuis l’intérieur du bâtiment », se souvient Christian, un Laurentin de 66 ans témoin de toutes les phases d’agrandissement de Cap3000.

Dont la plus pharaonique a pris du retard. Annoncé à son lancement, en 2014, pour être livré courant 2018, un projet de rénovation-agrandissement à 450 millions d’euros (pour arriver à 135.000 m² au total) sera finalement inauguré l’an prochain.