Côte d’Azur : Une appli signale la présence de passages à niveau aux automobilistes

SECURITE ROUTIERE Le téléphone envoie une alerte sonore et visuelle à l’approche d’une voie ferrée

Mathilde Frénois

— 

Un passage à niveau dans le quartier Saint-Cyprien, dans la région toulousaine.
Un passage à niveau dans le quartier Saint-Cyprien, dans la région toulousaine. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES
  • En 2018, une centaine d’accidents a été détectée. 
  • Le France compte 15.405 passages à niveau traversés par 16 millions de véhicules chaque année.

Le téléphone au volant, ce n’est pas forcément synonyme de mort au tournant. A condition de le laisser bien sagement posé loin de ses mains. A Cagnes-sur-Mer, la start-up Ubitransport développe une application qui détecte et prévient de la présence de passages à niveau. Un signal de plus, s’ajoutant aux feux et barrières, pour se prémunir des collisions entre les véhicules et les trains.

Disponible gratuitement sur iOS et Android, l’application APN-Alerte Passage à Niveau fonctionne grâce au GPS et à la géolocalisation. « A l’approche d’un passage, une alerte visuelle ou sonore est envoyée, explique Nathalie Azoulay, directrice du business développement à Cagnes-sur-Mer. Une alerte qu’il est possible de paramétrer en fonction de la distance. L’objectif est la prise de conscience à l’intérieur de l’habitacle de l’approche d’un passage à niveau. »

En tâche de fond

Et nul besoin de regarder ou de manipuler son smartphone : l’application fonctionne en tâche de fond et ne se réveille qu’au croisement d’une voie ferrée. La sécurisation des passages à niveau a été renforcée avec la loi Lom (loi d’orientation des mobilités). Elle impose aux véhicules de transport collectif d’être équipés d’un GPS indiquant la position des barrières. La start-up Ubitransport en profite pour rendre accessible ce dispositif à tous les automobilistes.

En 2018, une centaine d’accidents a encore été détectée, la France comptant 15.405 passages à niveau traversés par 16 millions de véhicules chaque année. En 2017, un passage à niveau dangereux, sur l’avenue de Cannes, entre Mouans-Sartoux et Mougins, avait été supprimé. Désormais, un tunnel le remplace. A cet endroit, l’application d’Ubitransport ne sonnera plus.