Nice: La ville avait déjà son Carnaval, elle aura aussi son festival des lumières

EVENEMENT De novembre à février, le parc Phœnix accueillera le festival « Nice, baie des lumières » en hommage à la fête chinoise des lanternes

Fabien Binacchi

— 

Des installations viendront illuminer tout le parc
Des installations viendront illuminer tout le parc — Chest des roughs
  • La ville de Nice accueillera cet hiver la première édition du festival Nice, baie des lumières.
  • Plus de 550 lanternes formant 55 œuvres seront installées dans le parc Phœnix.
  • L’événement pourrait être pérennisé.
Les sculptures seront recouvertes de satin peint à la main en Chine

Pour l’instant, les premiers éléments des sculptures lumineuses sont entre les mains d’artisans chinois, dans la province de Sichuan. « Elles seront assemblées sur place, à l’intérieur du parc Phœnix, dès la semaine prochaine », explique Claire Danède, la responsable du nouveau festival Nice, baie de lumière.

A partir de lundi et jusqu’au 28 novembre, 55 œuvres hommage à la fête chinoise des lanternes vont être construites à l’intérieur du centre botanique et zoologique. Elles y seront ensuite exposées au public pendant presque trois mois, jusqu’au 23 février à chaque tombée de la nuit. Il faudra compter entre 12 et 17 € pour y accéder.

Des dragons et une Grande muraille de 40 m

« Il y aura notamment deux dragons de 50 m qui flotteront au-dessus du lac, précise la responsable. Et aussi une Grande muraille de 40 m de long pour 18 m de haut. » Impressionnant sur le papier, surtout quand on sait que la serre du parc Phœnix culmine à 20 m…

L'entrée historique du parc Phœnix devrait également être décorée
L'entrée historique du parc Phœnix devrait également être décorée - Chest des roughs

Des animaux, des vases et d’autres créations rappelleront l’Empire du milieu. Au total, 70 000 m2 de satin peint à la main, 40 t de métal, 12 000 LED et 22 km de fils électriques vont être utilisés pour ce festival qui rappelle celui de Gaillac, dans le Tarn.

Un nouveau clin d’œil aux touristes chinois

Cette nouvelle manifestation, organisée par la société d’événementiel cannoise ADR Prod, semble tomber à pic pour séduire encore plus la clientèle chinoise alors qu’une ligne aérienne directe s’est ouverte avec Pékin et qu’une autre devrait bientôt suivre vers Shanghai.

« Comme le Carnaval de Nice que nous avons exporté à Xiamen, cet événement servira à notre communication, précise l’adjoint au tourisme Rudy Salles. Et il pourra être pérennisé si ça se passe bien. »