20 Minutes : Actualités et infos en direct
POLITIQUEPatrick Allemand candidat à la mairie de Nice dans tous les cas ?

Municipales 2020 à Nice : Patrick Allemand candidat dans tous les cas ?

POLITIQUEDéjà tête de liste en 2008 et en 2014, l'élu est notamment candidat à l'investiture du PS
Patrick Allemand était tête de liste en 2008 et 2014
Patrick Allemand était tête de liste en 2008 et 2014 - ANP / 20 Minutes
Fabien Binacchi

Fabien Binacchi

L'essentiel

  • Tête de liste en 2008 et en 2014 à Nice, le socialiste Patrick Allemand devrait être candidat en 2020, dans tous les cas.
  • Dans la perspective d’une union de la gauche, plusieurs représentants locaux de partis se sont prononcés pour qu’il soit écarté.
  • Il pourrait se présenter seul en faisant une demande d’investiture PS et avec le soutien du député François-Michel Lambert, qui se revendique de l’UDE.

EDIT : Une partie de l’UDE, une formation politique lancée en 2015 et anciennement présidée par Jean-Vincent Placé, se désolidarise des déclarations du député François-Michel Lambert, indiquant n’avoir « à ce jour, en aucun cas tranché la situation niçoise ». Depuis quelques semaines, deux camps s’affrontent au sein de l’UDE et s’accusent mutuellement de vouloir faire main basse sur le microparti. Des plaintes ont été déposées.

Ecarté par beaucoup de ceux qui appellent à une union de la gauche, « trahi » par Xavier Garcia, son successeur à la tête du PS 06, Patrick Allemand serait finalement prêt à monter une candidature de son côté pour les prochaines élections municipales à Nice.

« Ils ont cru qu’ils allaient pouvoir me liquider en 48 heures. Mais ceux qui pensent que je suis isolé peuvent avoir des surprises », attaque la tête de liste aux municipales de 2008 et 2014. « Je rencontre beaucoup de gens en ce moment », dit-il.

Candidat à l’investiture du PS

Et notamment du côté d’une partie de l’UDE, l’Union des démocrates et des écologistes avec laquelle un rendez-vous était organisé samedi. « Nous préférons nous intéresser au projet que Patrick Allemand a réussi à construire depuis de nombreuses années plutôt qu’à cette union de la gauche qui n’est qu’une bataille d’ego », tranche François-Michel Lambert.

Et le député, qui se revendique du parti, d’annoncer : « on soutiendra sa liste s’il se présente ». Le principal intéressé, conseiller municipal et métropolitain, se garde encore d’annoncer une quelconque candidature. Mais, interrogé par 20 Minutes, il place déjà ses pions et confirme certains points. « J’aurai le soutien de l’UDE qui fait partie de Nice au Cœur [son association]. Je suis au PS et candidat à l’investiture du PS. »

« Il n’est pas du tout question de tuer le père »

L’éventualité d’une telle liste fait en tout cas craindre à Xavier Garcia « la disparition de la gauche au sein du conseil municipal ». « Si je me suis porté candidat pour être le chef de file du PS dans le cadre d’une union de la gauche, c’est justement pour qu’elle puisse exister. Il n’est pas du tout question de tuer le père. Ma volonté première était de soutenir Patrick Allemand, mais il n’est pas en situation de rassembler », explique le premier secrétaire du PS dans les Alpes-Maritimes.

Les leaders locaux d’EELV et du PRG notamment se sont prononcés pour que le nom de Patrick Allemand ne figure pas en tête de leur liste commune. Mais ils le retrouveront peut-être face à eux.

Sujets liés