Nice : Trains, trams, bus… Un « pass intégral » pour tous les transports en illimité très bientôt sur les rails

MOBILITE Dès le 1er janvier, un super abonnement permettra de se déplacer dans tous les Alpes-Maritimes pour 80 euros par mois

Fabien Binacchi

— 

Un TER en gare de Nice-Ville.
Un TER en gare de Nice-Ville. — Archives ANP / 20 Minutes
  • Déjà lancé à Marseille par le conseil régional, le « pass intégral » arrivera dans les Alpes-Maritimes en 2020.
  • Dès le 1er janvier, il sera possible d’accéder en illimité aux trains, aux trams et aux bus avec un abonnement à zones.
  • Pour l’ensemble du département, il faudra compter 80 euros par mois.

C’est une révolution qui s’annonce sur la Côte d’Azur. Deux ans après la métropole Aix-Marseille Provence qui avait essuyé les plâtres de ce « pass intégral », le département des Alpes-Maritimes aura lui aussi droit à ce super abonnement de transports en commun, à l’initiative de la région, dès le 1er janvier 2020, a annoncé Christian Estrosi. Avec trains, trams, bus en tout inclus.

Le ticket azuréen était un moment annoncé pour la fin 2018, mais l’interopérabilité des systèmes de validation aurait nécessité plus de temps que prévu.

Une ou plusieurs zones

A l’image du pass Navigo parisien, il sera possible de choisir une ou plusieurs des huit zones (correspondantes aux réseaux des différentes communautés d’agglomérations). Voire la totalité de ces zones pour un tarif de 80 euros par mois tout public, dont la moitié dont la moitié peut être prise en charge par l’employeur, indique-t-on du côté de la métropole Nice Côte d’Azur.

Un vrai coup de rabot sur les prix quand on sait que seul un abonnement TER entre les gares de Cannes-la-Bocca et Nice-Riquer coûte la même chose aujourd’hui.

Le train dans les limites des zones choisies

Dans les faits, sur le territoire de la métropole par exemple, un abonné tout public au réseau Lignes d’Azur paye aujourd’hui 41 euros par mois. Dès le 1er janvier, « pour 48 euros, il pourra voyager aussi en illimité dans les TER, sur les chemins de fer de Provence et dans les cars interurbains Zou ! de la Région, dans les limites de notre territoire », indique la collectivité.

C’est-à-dire qu’en train, l’abonnement ne lui permettra pas d’aller au-delà des gares de Cagnes-sur-Mer ou de Cap-d’Ail. En ajoutant une zone contiguë, l’abonnement passera à 63 euros, avec trois zones il sera à 73 euros et au-delà, il comptera l’ensemble des zones pour 80 euros. Avec des tarifs dégressifs pour les étudiants ou les personnes âgées qui n’ont pas encore été précisés. Le réseau monégasque intégrera le dispositif dans le courant de l’année.