Un bateau dépollueur de la ville de Nice en démonstration mardi après-midi
Un bateau dépollueur de la ville de Nice en démonstration mardi après-midi — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

PLAGES

Nice: Face à l'afflux de touristes, une armada d'agents d'entretien et de sauveteurs mobilisée

Pendant toute la haute saison, une petite armée restera en alerte pour veiller à la sécurité, à la propreté et à la dépollution du littoral

  • A Nice, de nombreux agents sont en charge de la surveillance et de l’entretien du littoral face à l’arrivée massive de touristes.
  • Sécurité, propreté, dépollution… Quels sont les moyens mis en œuvre ?

Chaque année, de mai à septembre, Nice voit débarquer 2,4 millions de visiteurs. Entre ces touristes de passage et les locaux, ça en fait potentiellement du monde sur les galets des plages de la promenade des Anglais. Pour gérer cette masse de baigneurs (et toutes ses conséquences), une véritable armada est en alerte pendant l’été. Propreté, sécurité, dépollution… 20 Minutes vous présente ce dispositif en trois chiffres clés.

50 agents de nettoyage

Ils vident près de 500 corbeilles chaque jour, collectent les déchets flottants et lavent les galets avec des lances haute pression. Chaque jour de la haute saison, les 50 agents chargés de la propreté ramassent 3 tonnes de déchets sur les 12 hectares de plages naturelles que compte la ville de Nice. « Et on peut estimer qu’un tiers de ce qui est récupéré ne l’est pas dans les poubelles », se désole Pierre-Paul Leonelli, l’adjoint délégué à la propreté.

Des incivilités, provoquant notamment une prolifération des rats, que la mairie entend réprimander. « Il y aura bientôt des coûts pour tous les contrevenants. Nous sommes en train de nous structurer pour cela », annonce le maire Christian Estrosi.

117 sauveteurs-nageurs

Jusqu’au 31 août (et même jusqu’au 15 septembre pour la plage de Carras), 109 secouristes du Service départemental d’incendie et de secours et huit autres de l’association Secourisme pour tous se relaieront, jumelles à la main, sur les douze postes de surveillance disséminés le long de la promenade des Anglais et au port de Nice.

Une démonstration de sauvetage
Une démonstration de sauvetage - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

En plus de ces moyens basés sur la terre ferme, une « brigade nautique » de la police municipale surveille le littoral dans la bande des 300 m entre 9 h à 19 h.

3 bateaux « dépollueurs »

Leurs prérogatives ? « Récupérer les macrodéchets déchets amenés par les courants marins et notamment le courant Ligure » mais aussi « parer à une pollution par les hydrocarbures de petite ampleur » ou encore « permettre une oxygénation du plan d’eau », répond la ville de Nice.

Très maniables, ces embarcations peuvent intervenir au plus près des baigneurs, soit à moins de 10 m du bord des plages, précise également la collectivité.