Côte d'Azur: Il fait chaud? Ecoutez de la musique les pieds dans l'eau

MUSIQUE Pour profiter des concerts même pendant la canicule, ces festivals et scènes où il est possible de profiter du bon son au bord (ou dans) la mer

Fabien Binacchi et Mathilde Frénois

— 

Des festivaliers et leurs bouées lors de la Summer Beach Party de Cannes.
Des festivaliers et leurs bouées lors de la Summer Beach Party de Cannes. — Robin Baird

Casquettes, bouteilles d’eau et éventails risquent de ne pas suffire. Avec la canicule, la température monte devant les scènes musicales. Et la moiteur de la fosse sera difficile à gérer. Pourquoi ne pas profiter de la montée du mercure pour assister aux festivals de la Côte d’Azur les pieds dans l’eau ? A condition que le clapotis des vagues ne dérange pas l’écoute, 20 Minutes a dégoté des festivals et des plages où il est possible de groover au bord de la Méditerranée.

S’échouer dans une bouée

Mais d’abord, ce sera les pieds dans le sable. A Cannes, les Plages électroniques invitent leurs spectateurs entre la Croisette et la mer. Les 9, 10 et 11 août, la 14e édition accueillera près de 36.000 festivaliers et des têtes d’affiche d’Orelsan à DJ Snake. « Le festival n’aurait pas eu un tel succès s’il ne prenait pas place sur la plage du palais des Festivals, explique Benoît Geli, fondateur et directeur de  Panda Events, organisateur de l’événement. Cela reprend l’idée des soirées sur la plage. » Mais pour enfiler le maillot, le mieux est d’attendre l’Open Water Party du dimanche : « On attend 800 personnes, toutes avec leurs bouées », espère-t-il. L’année dernière, crocodiles en plastique, licornes géantes et matelas gonflables flottaient sur l’eau chaude en rythme avec le DJ (à partir de 35 euros). Une autre session trempette gratuite est prévue sur la plage des Sablette de Menton le 21 juillet entre 15h30 et 23h30.

Un plongeon entre deux scènes

Ils en ont même fait leur slogan : « Je veux un festival les pieds dans l’eau ». Comme si les organisateurs de La Crème Festival avaient anticipé les températures caniculaires prévues ce vendredi, samedi et dimanche. Trois jours de musique, de jour comme de nuit, avec la mer en toile de fond, des activités dans l’eau et des saveurs de pan bagnat. C’est, en condensé, la promesse de La Crème festival, le petit nouveau sur la scène estivale azuréenne. Il s’installe dans la Citadelle de Villefranche-sur-Mer, mais pas que, avec un programme « multigénérationnel ». « J’ai voulu un événement également diurne pour les anciens festivaliers dont la vie a peut-être un peu évolué, explique la présidente Natacha Batoussova. On peut venir en famille, faire du paddle, jouer à la pétanque et se reconnecter avec la nature. Il y a trois scènes et de la musique en journée et le soir jusqu’à 1h du matin. » Corine, Cut Killer et Bon entendeur seront, entre autres, de la partie (25 euros par jour, 45 euros deux jours ou 55 euros les trois jours).

Descendre jusqu’à la crique

C’est une petite anse de sable coincée entre les cailloux. Le vendredi 19 juillet, le calme laissera place à la fête à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Des sets sont prévus de 16h à 1h du matin pour le Crossover Summer avec DJ Food, DJ Woody ou encore Peter Isaac. « Il suffit de descendre les escaliers pour se mettre à l’eau », anticipe Benoît Geli. Et ne pas prendre un coup de chaud. Service de restauration et disquaires feront aussi le déplacement (de 15 à 20 euros).

La Croisette s’amuse (sur le sable)

Les plages de la Croisette vont s’en donner à cœur joie cet été. Et celle du 3.14, surtout, devrait faire du bruit. Vendredi soir à Cannes, elle accueillera le DJ star Joachim Garraud pour un set annoncé de 4 heures (22 euros en prévente ou 30 euros sur place). Chaque autre vendredi de l’été, c’est le DJ marseillais qui viendra ambiancer les soirées. Sur le sable du Martinez​, des musiciens live (saxophone, violon, percussions, electro) joueront tous les mercredis, jeudis et vendredis, dès 13h. Le samedi, l’ambiance sera tropicale et le dimanche sur le thème de la mode (avec des défilés, si, si !). Au Bfire, la plage du Majestic, c’est la chanteuse Djette Kate Yvorra qui laissera venir la nuit.