Christian Iacono, le maire accusé de viol par son petit-fils puis blanchi, bientôt campé par Daniel Auteuil dans une série

RECIT Quatre épisodes de 52 minutes seront tournés pour une diffusion prévue sur France 2

F.Bi.
— 
L'ancien maire de Vence avait finalement été blanchi (Archives)
L'ancien maire de Vence avait finalement été blanchi (Archives) — ANP / 20 Minutes

Le tournage devrait débuter en octobre et promet déjà d’être éprouvant. Dans une minisérie inspirée de son livre Le Mensonge, Christian Iacono, l’ancien maire de Vence accusé de viol par son petit-fils avant d’être blanchi, prendra les traits de Daniel Auteuil.

« S’il a besoin de moi, on verra, mais à mon avis il se débrouillera très bien tout seul », a réagi l’ancien élu de 84 ans, interrogé par Nice-Matin. Il explique : « Si ce projet m’a convaincu, c’est parce que j’ai eu énormément d’appels de gens confrontés à ce même type de problème. Dans ces affaires qui reposent sur la parole d’un enfant contre celle d’un adulte, la justice n’est pas préparée ».

Condamné à neuf ans de prison puis blanchi

Quatre épisodes de 52 minutes sont prévus. Le scénario pourrait commencer au début des années 2000, lorsque Gabriel Iacano, alors âgé d’une dizaine d’années, accuse son grand-père de l’avoir agressé sexuellement. L’ancien maire sera condamné à neuf années de réclusion criminelle et finalement lavé de toute responsabilité en 2014 à l’issue d’un procès en révision à Lyon, après que le jeune homme avoue avoir menti.

« J’ai un peu hésité au départ. Je sais que ça peut être à double tranchant et qu’il peut en sortir des choses désagréables, ce que je supporterais mal. Mais dans la mesure où il s’agissait de faire une œuvre de qualité, je trouvais l’idée intéressante », a aussi expliqué Christian Iacono au quotidien régional.