Marseille Le 17 NOVEMBRE 2014 Les nouvelles rames de TER de PACA
Marseille Le 17 NOVEMBRE 2014 Les nouvelles rames de TER de PACA — Amandine Rancoule / 20 Minutes

TRANSPORT

Côte d'Azur: Le guichet de Golfe-Juan-Vallauris est-il menacé de fermeture?

Une pétition pour son maintien a été lancée

  • La pétition a recueilli près de 1.000 signatures en une semaine.
  • Elle demande « le maintien de la gare de Golfe-Juan Vallauris et de ses services ».

C’est une gare qui voit passer tous les trains qui relient Nice à Cannes. Et la plupart des TER s’y arrêtent. Mais ses usagers de la station de Golfe-Juan-Vallauris sont inquiets. Ils ont eu vent d’informations : les guichets pourraient fermer pour accueillir les usagers « quelques heures par semaine seulement ». Une pétition a été lancée et a recueilli près de 1.000 signatures en une semaine.

C’est Jean-Noël Falcou qui s’est posé devant son écran d’ordinateur pour écrire la lettre. Et il a récolté les signatures : « Il va y avoir une baisse très importante de la présence humaine à la gare au guichet, anticipe ce conseiller municipal d’opposition (SE) de Vallauris. La présence ne sera qu’épisodique. » Une décision qui inquiète Jean-Noël Falcou « d’un point de vue de la sécurité » et de « l’éloignement de certaines personnes au service public ».

En concertation avec les élus locaux

« L’avenir de la gare n’est nullement mis en cause. On a pris un engagement : pas de fermeture de gare, pas de fermeture de ligne. La gare va rester bien sûr ouverte avec le même nombre de train et la même desserte, assure Philippe Tabarot, vice-président du conseil régional Paca en charge des transports. Simplement la SNCF, dans le cadre de sa réorganisation, souhaite revoir les ouvertures de ses guichets sur l’ensemble de la région. »

Des réductions d’horaires qui se comptent en demi-journée et qui se feront en concertation avec les élus locaux et les maires. Philippe Tabarot affirme également que des collectivités ou un service public pourront « prendre le relais de la distribution des billets ».

« Les villes moyennes se vident de leur vie »

« A Vallauris, il y a déjà la perte de beaucoup de services publics comme les impôts ou la caisse de l’assurance maladie. Ce sont des choses du quotidien, explique Jean-Noël Falcou. C’est un appauvrissement du service public. Il y a un sentiment d’abandon et cela crée un sentiment de rejet qui joue sur le climat d’une ville. Les villes moyennes se vident de leur vie. »

Sa pétition, Jean-Noël Falcou l’enverra aux responsables de la SNCF, de la région et aux députés. Pour « le maintien de la gare de Golfe-Juan Vallauris et de ses services ».