Nice: Grabuge autour de Francis Lalanne lors d'un rassemblement de «gilets jaunes»

GILETS JAUNES Le chanteur a dû être exfiltré de la manifestation samedi à Nice, ce qu’il dément

M.Fr.

— 

Fracis Lalanne en gilet jaune, le 17 décembre 2018 à Paris.
Fracis Lalanne en gilet jaune, le 17 décembre 2018 à Paris. — AFP

Il ne fait pas bon être une figure politique dans un rassemblement à Nice. Ni être tête de liste. Parallèlement à Eric Ciotti, Francis Lalanne a également été chahuté par les « gilets jaunes » samedi, pendant leur rassemblement hebdomadaire. Selon Nice-Matin, le chanteur a été sorti de la manifestation de cet acte 26.

C’est la « récupération » que reprochent les « gilets jaunes » à Francis Lalanne. Le chanteur est tête de liste « Alliance jaune » pour les élections européennes. Les « gilets jaunes » avaient appelé sur Facebook à lui exprimer ce qu’ils pensaient « avec diplomatie… ou pas ».

« Ça s’appelle faire campagne »

Cette expulsion du cortège, Francis Lalanne la dément. Toujours auprès du quotidien local, il affirme que « les gens quittent les manifestations quand ils veulent. Là elle est finie, dit-il. On a fait tout le cortège jusqu’ici. C’est une fausse information. » Il admet tout de même s’être écarté pour éviter tout trouble à l’ordre public avant de revenir dans le cortège, casqué à l’arrière d’une moto. Mais selon lui, tout cela était prévu. « J’ai discuté pendant toute la manifestation avec ceux qui étaient pour mon initiative et ceux qui n’étaient pas pour, explique-t-il dans Nice-Matin. C’est mon rôle. Ça s’appelle faire campagne. Je continue à faire ce que je fais tous les samedis, à défiler solidairement avec les gilets jaunes. »