Côte d'Azur: «L'air est chargé de sable», à cause du sirocco, Nice ferme plages et parcs

METEO Ce vent violent venu du Sahara débarque sur le sud de la France. Des vigilances jaunes ont été émises

Mathilde Frénois

— 

Des vagues à Nice, le 4 novembre 2014
Des vagues à Nice, le 4 novembre 2014 — Valery Hache AFP

Les Niçois risquent, mardi matin, de ne plus reconnaître leur voiture. Ni leur mobilier de jardin. lls seront peut-être recouverts d’une fine couche de sable. Le sirocco, ce vent saharien, débarque sur la Côte d’Azur. Et avec lui, il emporte une série de mesures.

« Pour des raisons de sécurité, la ville de Nice a décidé de fermer au public dès à présent les plages, le sentier littoral ainsi que ses parcs et jardins », indique la commune dans un communiqué. C’est que Météo-France a placé le département des Alpes-Maritimes en vigilance jaune pour le vent. « Le vent est assez fort avec des rafales de 60-70 km/h. Localement, il pourra atteindre jusqu’à 100 km/h par déferlement, indique Stéphane Peytavin, prévisionniste à Météo-France. Ce vent baissera d’un cran en soirée. » La Corse et le Var sont également concernés par ces vigilances.

« L’air est chargé de sable »

« C’est un vent qui vient du sud, du Sahara, explique Antony Brunain qui anime le site Nice Météo 06. L’air est chargé en sable. Ce sable se fixe dans les gouttes d’eau. Il faut qu’il y ait des précipitations pour le voir. » Pour le moment, c’est uniquement un ciel « un peu chargé » que peuvent apercevoir les Azuréens.

Ce vent sera accompagné d’une mer très agitée, les Alpes-Maritimes étant également placées en vigilance jaune vague-submersion. « La période à risque est aujourd’hui entre 12h et 23h, avec une houle de sud sud-est de 1 mètre, poursuit le prévisionniste. La mer sera assez fortement agitée, avec des vagues qui peuvent atteindre localement 3 mètres. » Prudence est donc de mise sur le littoral azuréen.