«Gilets jaunes» à Nice: Christian Estrosi demande l'interdiction d'une manifestation ce week-end

APPEL Un appel au rassemblement a été lancé, alors que le président chinois doit se rendre sur la Côte d'Azur dimanche

F.B. avec AFP

— 

Christian Estrosi lors d'un conseil municipal à Nice le 25 avril 2016.
Christian Estrosi lors d'un conseil municipal à Nice le 25 avril 2016. — BEBERT BRUNO/SIPA

Christian Estrosi, a demandé mardi au gouvernement d’interdire, « après le chaos de Paris », un rassemblement annoncé par des « gilets jaunes » dans sa ville samedi et dimanche, dans le cadre d’un « appel national ». Le président chinois est par ailleurs attendu à Nice dimanche. Xi Jinping et Emmanuel Macron doivent se rendre à Beaulieu-sur-Mer dans le cadre d’un dîner informel avec leurs épouses.

« Suite à l’appel national à manifester à #Nice06 lancé aujourd’hui sur les réseaux sociaux et après le chaos de #Paris, je demande au Premier ministre et au ministre de l’Intérieur d’interdire tout rassemblement à Nice », a annoncé le maire LR de Nice, sur Twitter, en illustrant son tweet avec l’appel à manifester lancé par des « gilets jaunes ».

Interdiction de manifester « chaque fois qu’il le faudra »

« #19 Acte, Tous à Nice Appel National », est titré l'appel, en expliquant que « désormais la solidarité la plus nécessaire est celle de l’ensemble des habitants de la terre ». Ce mercredi matin, le maire LR de Nice doit rencontrer dix autres maires de La France audacieuse pour évoquer notamment cette question.

Christian Estrosi précise s’être entretenu mardi soir avec le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur. Edouard Philippe avait annoncé lundi l’interdiction de manifester « chaque fois qu’il le faudra », dans les quartiers « les plus touchés », « dès lors que nous aurons connaissance d’éléments ultras et de leur volonté de casser », en faisant référence aux Champs-Elysées ou aux places du Capitole à Toulouse et Pey-Berland à Bordeaux.