Nice: Un ticket plus cher pour les touristes afin de financer l’extension du tramway?

TRANSPORTS Le PS propose d’augmenter le tarif de la desserte de l’aéroport pour faire arriver les rames jusqu’à l’Ariane et à La Trinité

Fabien Binacchi

— 

A Nice, la ligne 1 du tramway ne vas pas au-delà de l'hôpital Pasteur, à l'est de la ville
A Nice, la ligne 1 du tramway ne vas pas au-delà de l'hôpital Pasteur, à l'est de la ville — ANP / 20 Minutes
  • Le projet d’une extension de la ligne 1 du tramway de Nice pour desservir le quartier sensible de l’Ariane a été abandonné, Christian Estrosi lui préférant un Bus en site propre.
  • Le PS azuréen milite pour une augmentation du ticket à l’aéroport pour les touristes afin de financer le budget du projet sur rails.

Le prix d’un ticket de tramway plus cher pour les touristes que pour les Niçois à l’aéroport ? L’idée, lancée par les taxis qui dénoncent une « concurrence déloyale » (1,5 euro ou même 1 euro avec la carte 10 voyages, contre 32 euros pour une course vers ou au départ du centre-ville) vient d’être reprise par Xavier Garcia.

Le chef de file du PS dans le département propose lui aussi l’instauration d’un tarif « majoré » spécial « visiteurs » pour cette desserte de la ligne 2. Le but ? « Financer la prolongation de la ligne 1 » vers le quartier de l’Ariane et La Trinité.

Associations et riverains n’en démordent pas

Envisagé dès 2004, le projet avait été écarté l’an dernier par Christian Estrosi. Le maire de Nice et président de la métropole lui préférant la création d’une ligne de Bus à haut niveau de service (BHNS).

Une solution « beaucoup plus rapide à mettre en place » et « quatre fois moins cher », avance la municipalité. Mais dans le quartier de l’est niçois, classé Zone urbaine sensible, associations et riverains n’en démordent pas. Samedi, ils organisaient même une manifestation pour leur « tramway nommé désir ».

« Projet financé en dix ans »

Problème de budget ? Xavier Garcia répond que les 200 millions d’euros nécessaires pourraient être « intégralement financés en une dizaine d’années » par la hausse du prix du billet aéroport pour les visiteurs, entre 6,50 euros et 8 euros. Interrogée par 20 Minutes, la mairie explique en substance que l’opération n’est pas possible.

« L’augmentation potentielle du tarif représente des recettes de fonctionnement et la construction d’un tramway à l’Ariane est une dépense d’investissement », avance-t-elle. D’autant plus que son avis sur la mise en place d’un tarif différenciée n’est pas arrêté.

« La municipalité s’est engagée sur une étude comparative qu’elle rendra en mai. Dans cette attente, tout cela est de l’agitation », conclut-elle.

Le prolongement jusqu'à l'Ariane fait polémique