Antibes: Un garagiste vendait des voitures... qui ne lui appartenaient pas

SUR LA ROUTE Les acheteurs n’ont jamais pu mettre la main sur les cartes grises

M.Fr.

— 

Illustration de l'intérieur d'une voiture sur une route
Illustration de l'intérieur d'une voiture sur une route — A. L./Unsplash

Tout a été fait dans l’ordre pour la vente de la voiture. L’annonce postée, l’argent transféré, les clefs données. Mais trois acheteurs n’ont jamais vu les cartes grises arriver. Et pour cause : le vendeur n’était pas propriétaire des voitures, rapporte Nice-Matin. Des plaintes ont été déposées.

Les faits remontent à septembre. A Antibes​, un couple souhaite changer de voiture. Le gérant d’un garage leur vend une Smart à 6.300 euros. La carte grise était incluse dans le prix. Ils n’en verront pas la couleur.

Des plaintes

Une petite partie de la transaction s’est faite en liquide, la vente a lieu dans une station-service et le véhicule n’est pas livré immédiatement. Autant d’éléments qui mettent la puce à l’oreille du couple. Il est désormais en possession d’une voiture qu’il ne peut pas conduire.

La voiture appartiendrait en réalité à un autre garagiste, qui s’estime lui aussi floué. Il a porté plainte devant le tribunal de commerce. Selon le quotidien local, le couple a aussi déposé plainte pour faux en écriture, usage de faux et escroquerie au tribunal correctionnel de Grasse. Une autre personne serait dans le même cas que ce couple. Le garagiste est en arrêt maladie.