Nice: Ce qui va changer pour les bus avec l'arrivée des nouveaux tramways

TRANSPORTS Un nouveau plan de transports, qui entrera en vigueur le 2 septembre, a été présenté pour s'adapter à l'arrivée des lignes 2 et 3

Fabien Binacchi

— 

Trois grandes "familles" de bus ont été réorganisées
Trois grandes "familles" de bus ont été réorganisées — ANP / 20 Minutes
  • Un nouveau plan de transports pour s’adapter à l’arrivée des lignes 2 et 3 du tramway entrera en vigueur le 2 septembre à Nice.
  • Il présente cinq lignes à « effet tram », et d’autres lignes « essentielles » et « de proximité ».
  • Christian Estrosi annonce « un renfort sans précédent des dessertes » pour connecter les quartiers les plus reculés aux lignes de tramway.

La régie a tranché. Après plusieurs mois de concertation avec les comités de quartier, Lignes d'Azur et la mairie de Nice ont arrêté un nouveau plan de transports qui entrera en vigueur le 2 septembre, conséquence de la mise en circulation des lignes de tramway 2 et 3 (en décembre). Résultat, moins de bus d’est en ouest mais « un renfort sans précédent des dessertes » vers ces nouveaux trams, a annoncé Christian Estrosi.

Sur la promenade des Anglais, il n’y aura plus que « 120 passages de bus électriques par jour contre plus de 1.000 passages de bus thermiques aujourd’hui », précise notamment le maire (LR) de Nice. Le long de la ligne 2, sur les rues Joffre, Pastorelli, hôtel des Postes, Liberté ou encore de la Buffa, c’est confirmé : les couloirs de bus vont devenir des pistes cyclables.

Cinq lignes en circulation de 5h à 1h du matin

Mais ailleurs, beaucoup de nouveautés et une renumérotation. Les lignes 5 à 9, à « effet tram », auront droit à une cadence et une amplitude horaire importante. De Deloye/Dubouchage à Rimiez Saint-George (5), de Croix de Berra à La Madeleine (6), de l’Ariane/Général Saramito à Port Lympia (7), de l’hôpital Pasteur à Henri Sappia (8) et enfin, du parc Phœnix jusqu’à Vence (9), elles circuleront entre 5h et 1h du matin et seront toutes connectées à une ou plusieurs lignes de tramway.

Les lignes 11 à 29 « essentielles » auront une « fréquence soutenue » (toutes les 10 à 20 minutes). Celles, numérotées de 30 à 99 et dites « de proximité » seront destinées à connecter les quartiers les plus reculés aux nouveaux tramways, avec des rotations toutes les 30 à 45 minutes. Seulement huit d’entre elles sont modifiées ou créées. Au final, « 90 % de la population niçoise et 75 % de la population métropolitaine sera desservie par un tram ou par un bus passant toutes les 15 minutes » avec un arrêt à moins de 500 mètres, avance Christian Estrosi.

A noter, par exemple, que la ligne 52, qui relie le quartier des Pugets, à Saint-Laurent-du-Var, au centre de Nice, prendra, dès le 2 septembre, un tout autre parcours. A l’ouest de Nice, elle fera le lien entre Cappan et Saint-Isidore. Et ce seront désormais les lignes 12 (100 % électrique, donc, via la Prom') et 20 qui connecteront la commune voisine et la capitale azuréenne.