Alpes-Maritimes: Le maire d'un village de montagne se met en grève

MONTAGNE Jean-Marc Fonseca demande la création d’un statut particulier pour les communes rurales de montagne

M.F.

— 

La mairie de Rigaud (Alpes-Maritimes)
La mairie de Rigaud (Alpes-Maritimes) — Google street view

Il gère une commune posée sur la route qui mène à Valberg, entre la mer et cette station de ski. En pleine zone rurale, le maire du village de Rigaud Jean-Marc Fonseca vient de se mettre en grève. Il souhaite qu’un statut particulier soit créé pour les communes rurales de montagne, indique Nice-Matin.

Moins de 200 personnes vivent à Rigaud. Ici, pas de fibre, le bar-restaurant et le foyer des randonneurs ont fermé, les emplois aidés ont disparu, faute de finances. Dans les colonnes du quotidien local, il demande un « statut à part pour les communes rurales de montagne. Le problème c’est qu’on nous demande la même chose qu’en bas », pointant les charges des commerçants notamment qui sont identiques pour une implantation en zone rurale ou à Antibes.

« Les dotations aux communes ont été considérablement réduites »

Jean-Marc Fonseca a mis à disposition un cahier de doléances dans sa mairie, qui fait aussi office de poste et de médiathèque. « On nous demande d’assurer le grand débat et peut-être même le dépouillement d’un référendum. Sans moyens supplémentaires que notre bonne volonté, peste-t-il dans un post Facebook. Les dotations aux communes ont été considérablement réduites. On nous a supprimés toute forme de contrats aidés. »

Alors, le maire s’est mis en grève pour dire « basta ». Et demander plus de moyens.