Nice: Les «gilets jaunes» tentent de payer une amende avec... une brouette de centimes

GILETS JAUNES Le centre des impôts de Nice n'a pas souhaité les recevoir pour des raisons de sécurité... 

M.Fr.

— 

Des pièces de 1, 2, 5 ou 10 centimes d'euro.
Des pièces de 1, 2, 5 ou 10 centimes d'euro. — GILE MICHEL/SIPA

Uniquement des pièces rouges. C’est donc en liquide que des gilets jaunes azuréens ont souhaité régler leurs amendes. Mais les six manifestants et leur brouette remplie de pièces n’ont pas pu entrer dans le centre des impôts de Nice. Celui-ci est resté fermé pour des raisons de sécurité, indique Nice-Matin.

Deux des « gilets jaunes » viennent de Cantaron, une commune à une dizaine de kilomètres de Nice. Ils sont montés, ce mardi matin, dans un train. La brouette jaune et les huit gros sacs de pièces avec eux. En tout, ils ont apporté 350 euros pour le paiement de deux amendes datant du 1er décembre. Une sanction contractée pour un outrage à agent.

Fermé deux heures supplémentaires

Arrivés devant le centre des impôts de l’avenue Thiers, ils n’ont pu entrer dans les locaux. Les bureaux sont restés fermés deux heures supplémentaires. En cause : « Un risque d’envahissement ou de blocage du service », indique le centre au quotidien local.

Il faudra donc repasser pour les « gilets jaunes » et leurs pièces rouges.