Nice: «Vous êtes la partie malade de ce monde»... victime d'insultes racistes, Mario Balotelli s'agace sur Instagram

FOOTBALL L’attaquant niçois s’insurge contre les messages qu’il reçoit sur les réseaux sociaux…

Mathilde Frénois

— 

Mario Balotelli lors de Nice-Monaco, le 9 septembre 2017.
Mario Balotelli lors de Nice-Monaco, le 9 septembre 2017. — Lionel Urman/SIPA
  • «Venez me dire ces choses directement, pour voir si l’écran du téléphone continuera de vous protéger», Mario Balotelli a répondu sur Instagram aux internautes qui lui envoient des messages racistes.
  • L’attaquant italien avait déjà entendu des cris de singe lors d’un match à Dijon, en février 2018.

Il ne veut plus faire comme « si de rien n’était ». Une nouvelle fois victime d’insultes racistes sur les réseaux sociaux, Mario Balotelli répond. L’attaquant de l’ OGC Nice a publié un long message sur Instagram dans lequel il s’insurge contre « la partie malade de ce monde ».

« Vous, les racistes, ne méritez qu’une seule chose : vivre seul jusqu’à la mort, sans que personne ne pense à vous, que personne ne puisse vous manquer et ne décède sans qu’on se souvienne de vous, écrit-il en italien sur le réseau social. Vous êtes la partie malade de ce monde. Venez me dire ces choses directement, pour voir si l’écran du téléphone continuera de vous protéger. » 

Déjà des insultes au début de l’année

Au début de l’année 2018 déjà, c’est sur le terrain que Mario Balotelli avait assuré avoir entendu des cris de singe émanant du public dijonnais. L’attaquant italien avait écopé d’un carton de l’arbitre après s'être agacé. S’en était suivie une plainte du Cran contre l’arbitre, finalement classée sans suite. L'arbitre avait répondu dans un communiqué «ne pas avoir entendu d'insultes ou de cris émis par la tribune».