Journées du patrimoine: Dans les coulisses du Théâtre national de Nice qui lève le rideau pour la première fois

VISITE Le bâtiment, construit en même temps que le musée d’art contemporain, a été inauguré en décembre 1989…

Fabien Binacchi

— 

François Bolonne, le régisseur principal de scène, dans la salle à l'italienne du TNN
François Bolonne, le régisseur principal de scène, dans la salle à l'italienne du TNN — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • Le Théâtre national de Nice propose, pour la première fois, une visite dans le cadre des Journées du patrimoine.
  • Le bâtiment, inauguré en 1989, est intégré de la « promenade des arts ».
  • Le théâtre est construit autour d’une salle à l’italienne et ses quatre balcons, qui sont restés « dans leur jus » depuis l’inauguration.

Depuis la promenade du paillon, ses facettes de marbre clair renvoient la lumière du soleil. Posé comme un roc dans la continuité de cette coulée verte, le Théâtre national de Nice (TNN) va dévoiler ses coulisses au public ce week-end. Pour la première fois, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine. Et comme la vingtaine de places disponibles a été prise d’assaut, 20 Minutes s’est invité en avant-première, pour raconter aux absents, un petit bout de l’histoire de ce haut lieu de la culture.

Le bâtiment est entièrement recouvert de marbre clair
Le bâtiment est entièrement recouvert de marbre clair - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Et c’est François Bolonne qui fait les présentations. Le régisseur principal de scène fait presque… partie du décor. Il est au TNN depuis 40 ans, déjà là quand l’ex-CDN (centre dramatique national) s’abritait dans d’autres murs.

« Tout est encore d’époque »

On avait un bâtiment temporaire recouvert de tôle. Il y faisait froid en hiver et très chaud en été, explique-t-il. Puis l’idée est venue de créer une promenade des arts où le théâtre serait réuni avec le musée d’art moderne. » Inauguré en décembre 1989, le TNN affiche la couleur (rouge) dans une salle Pierre-Brasseur, à l’italienne.

L'entrée des artistes de la salle Pierre-Brasseur
L'entrée des artistes de la salle Pierre-Brasseur - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Les places du parterre sont surmontées par quatre balcons, que les visiteurs pourront observer depuis la scène. « Tout est encore d’époque, s’amuse le régisseur. On a juste fait changer quelques sièges. »

Une liste impressionnante de comédiens

Quelques mètres plus bas, autre arrêt de la visite, que sera menée par un guide-comédien, les dessous de scène. C’est là que certains « trucs » des pièces de théâtre se jouent, à coups de trappes et d’escaliers. Dans cet octogone, dessiné par les architectes Henri Vidal et Yves Bayard, l’espace est quand même compté. « Les décors sont entreposés dans des hangars à l’ouest de Nice », précise François Bolonne.

Les dessous de scène de la salle Pierre-Brasseur
Les dessous de scène de la salle Pierre-Brasseur - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Mais la mémoire des lieux est ailleurs. Peut-être dans la liste impressionnante des comédiens que ses planches ont vu défiler : Jeanne Moreau, Gérard Depardieu ou encore Fabrice Lucchini. Et l’histoire va se poursuivre, cette saison encore*, avec entre autres Isabella Rosselini ou Isabelle Adjani.