Cannes: Davantage d'espace et de poudre... Les artificiers du Festival d’art pyrotechnique voient encore plus grand cet été

PLEIN LES YEUX La manifestation, parmi les plus importantes au monde, va faire s’affronter six firmes internationales jusqu’au 24 août…

Fabien Binacchi

— 

Des artificiers polonais installent les bombes qui composeront leur feu d'artifice sur une barge au Vieux port de Cannes, le 12 juillet 2018
Des artificiers polonais installent les bombes qui composeront leur feu d'artifice sur une barge au Vieux port de Cannes, le 12 juillet 2018 — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • Le 38e Festival d’art pyrotechnique de Cannes, programmé du 14 juillet au 24 août, va faire s’affronter six firmes internationales.
  • Les plateformes de lancements des artifices ont été agrandies cette année.
  • Les artificiers vont pouvoir tirer jusqu’à 2 tonnes de poudre noire à chaque feu.

Au Vieux-port de Cannes, tout au bout du quai Laubeuf, les artificiers de la firme Surex ont eu droit à 24 heures de rab pour monter leur show. Débarqués mardi sur la Croisette, ils ont mis un point final à leur présentation dans la nuit de vendredi à samedi.

Les barges sont mises à quai pour l'installation avant d'être immergées face à la Croisette
Les barges sont mises à quai pour l'installation avant d'être immergées face à la Croisette - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Et si les Polonais ont eu plus de temps pour installer les 5.500 coups (bombes, fusées, chandelles, etc.) de leur feu, qui ouvrira ce samedi soir la 38e édition du Festival d’art pyrotechnique de Cannes, l’un des plus importants au monde, c’est qu’ils essuieront les plâtres d’une toute nouvelle formule. Plus ambitieuse. La baie de Cannes est toujours en toile de fond mais leur terrain de jeu, en mer, grandit pour atteindre près de 500 m².

«Ça va nous permettre d’occuper encore plus le ciel»

« Nous passons de trois à quatre barges de lancement de 120 m² chacune, indique Jean-Marc Solbes, chef de projet au palais des congrès de Cannes. En plus de dix plus petites plateformes. Cela va nous permettre d’avoir des feux plus lourds et plus chargés. »

Les bombes sont mises en place dans des mortiers pour contrôler leur trajectoire
Les bombes sont mises en place dans des mortiers pour contrôler leur trajectoire - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
Jusqu'à 2t de poudre vont pouvoir être employées à chaque feu d'artifice
Jusqu'à 2t de poudre vont pouvoir être employées à chaque feu d'artifice - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Alors qu’ils nécessitaient entre 1 et 1,7 tonne de poudre noire les années précédentes, les feux d’artifice présentés cet été pourront faire exploser jusqu’à 2 tonnes de matière. « Ça augmente nos possibilités. Ça va nous permettre d’occuper le ciel d’une manière encore plus impressionnante pour les spectateurs », explique Jaroslaw Suzdalewicz, chez Surex.

Le budget augmente aussi

D’ici au 24 août, six firmes internationales, lauréates de différents prix lors de précédentes éditions, s’affronteront pour la prestigieuse Vestale d’or, décernée tous les quatre ans. En plus de l’équipe polonaise, Arteventia (France), Jupiter (Argentine), Alpha Pyro (France) Joho Pyro (Finlande) et Dragon Fireworks (Philippines) sont en compétition.

Le Palais des festivals et des congrès de Cannes, qui finance l’événement, a revu son enveloppe à la hausse pour coller à ces nouvelles ambitions. Le budget alloué pour chaque feu est passé de 44.000 à 48.000 euros. Les artificiers allongeant ensuite eux-mêmes la note pour espérer figurer au palmarès cannois, parmi les plus prestigieux.

>> A lire aussi : Nice: Le feu d'artifice fera son retour sur la promenade des Anglais en 2018