Nice: Le peintre s’installe sur la promenade des Anglais pour en faire un tableau, il écope d’une amende de 135 euros

CHEVALET NON GRATA La mésaventure de l’artiste Omar Logang, partagée ce lundi sur Facebook, suscite l’indignation de nombreux Niçois…

Fabien Binacchi

— 

La police municipale est intervenue alors que le peintre était sur la promenade des Anglais (Illustration)
La police municipale est intervenue alors que le peintre était sur la promenade des Anglais (Illustration) — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Il a été prié de remballer chevalet et pinceaux avec en prime une amende de 135 euros. Le 11 août dernier, l’artiste peintre Omar Logang, qui voulait peindre la baie des Anges au coucher du soleil à Nice, a été verbalisé pour « embarras d’une voie publique par dépôt sans nécessité d’objets ou matériaux entravant la libre circulation » sur la promenade des Anglais.

La contravention, partagée sur les réseaux sociaux ce lundi, soulève l’indignation de nombreux Niçois. « Je cherche pour [lui] un avocat ou conseil juridique pour rendre nulle cette amende insensée », s’agace notamment une utilisatrice de Facebook.

Une « amende totalement injuste »

Le conseiller municipal (PS) Patrick Allemand a, lui, demandé « à Christian Estrosi d’annuler cette amende totalement injuste qui montre une fois de plus le peu de cas que la ville fait de ces artistes qui, pourtant, contribuent à l’animation et au rayonnement de la ville », évoquant aussi le cas d’un pianiste régulièrement « ennuyé » par la police niçoise.

« Si ses prédécesseurs avaient eu des comportements pareils, Matisse n’aurait pas pu peindre certaines de ses œuvres, et les célèbres aquarellistes, les frères Mossa, n’auraient jamais laissé un patrimoine aussi important », pointe aussi l’élu.