Nice: Diplômes des moniteurs, règlementation, sécurité... Les activités nautiques de l'été sous surveillance

SECURITE Une opération mutualisée de contrôle en mer a eu lieu autour des vacanciers...

Fabien Binacchi

— 

Opération de contrôle d'un moniteur de ski nautique
Opération de contrôle d'un moniteur de ski nautique — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • Mardi, les autorités ont mené une opération mutualisée de contrôle des activités nautiques au large du littoral azuréen.
  • Cours de plongés, balades en jet skis, bouées tractées, voiles ont été contrôlés.
  • Sur les 26 contrôles effectués mardi, quatre ont donné lieu à des procédures pour infractions relevées, relève la préfecture.

Mardi, 11h, face aux plages cannoises. Hugo, un tout jeune touriste, s’échine à sortir de l’eau avec les skis nautiques qu’ils testent pour la toute première fois avec un moniteur. Son cours est stoppé net par une vedette de la douane maritime de Nice. Les agents, accompagnés d’un fonctionnaire de la Direction départementale de la Cohésion sociale, vont tout passer en revue. Des diplômes de l’encadrant aux papiers du bateau.

A l’occasion du début de l’été, les autorités ont mené une opération mutualisée au large du littoral azuréen. Le but : contrôler toutes les activités préférées des vacanciers, des cours de plongée aux balades en jet skis, en passant par les bouées tractées, et ainsi veiller à leur sécurité. Chaque année en Méditerranée, près de 30 personnes trouvent la mort et 1.300 sont sauvées au cours d’opérations en mer coordonnées par le CROSSMed.

L'ensemble des documents des moniteurs sont vérifiés
L'ensemble des documents des moniteurs sont vérifiés - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

« C’est tranquillisant », juge un père de famille

Douanes, gendarmerie, affaires maritimes se sont partagé le plan d’eau. « Nous vérifions que la réglementation est bien respectée, explique Pierre-Luc Lecompte, administrateur des affaires maritimes à la Direction départementale des territoires et de la mer des Alpes-Maritimes. C’est la première opération de ce type en France cette saison. Deux autres auront encore lieu dans le département d’ici à fin août ». Et plusieurs seront également organisées dans tout le pays.

Pour le moniteur de ski nautique d’Hugo, en tout cas, tout est en règle. Ces qualifications ont été passées au crible (un site pour pouvoir les vérifier est aussi accessible au public). Et « c’est tranquillisant de voir, qu’en mer, il y a aussi ce genre de contrôle », juge le père du petit garçon, qui va pouvoir reprendre son initiation.

« Nous sommes aussi là pour faire de la prévention »

Un peu plus loin, le zodiac des douanes contrôle le responsable d’une escouade de très jeunes capitaines d’optimistes. L’encadrant, intervenant au sein d’une association cannoise, est sermonné : il ignorait le canal radio à contacter en cas d'urgence (VHF 16). « Nous sommes aussi là pour faire de la prévention », explique Xavier Kempf, l’agent de Direction départementale de la cohésion sociale.

L'ensemble des activités ont été contrôlées
L'ensemble des activités ont été contrôlées - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

A quelques encablures de ce spot, entre Mandelieu-la Napoule et Théoule-sur-Mer, les problèmes sont encore plus sérieux. Le très jeune stagiaire d’une entreprise de location de jet-skis a été laissé seul pour veiller sur une excursion. Pire, son embarcation est moins puissante que celle des deux clientes du jour. « La réglementation veut que ce soit l’inverse pour pouvoir réagir en cas de problème », expliquent les agents. Un constat est dressé avec des recommandations à appliquer dans les 24 heures.

Sur les 26 contrôles effectués mardi (quatre concernaient des activités de voile, dix des véhicules nautiques à moteur, neuf des navires de sports nautiques de vitesse et quatre des clubs de plongée), quatre ont donné lieu à des procédures pour infractions relevées, relève la préfecture.