Nice: L'aéroport vise les 18 millions de passagers avec une nouvelle extension

PROJET Un nouvel espace de 12.000 m2 va être créé à l’ouest du bâtiment existant…

Fabien Binacchi

— 

L'extension permettra d'augmenter la capacité annuelle de l'aéroport de 4 millions de passagers
L'extension permettra d'augmenter la capacité annuelle de l'aéroport de 4 millions de passagers — Aéroports Côte d'Azur
  • L’aéroport de Nice qui devrait atteindre sa capacité maximale cette année (14 millions de passagers) lance un projet d’extension.
  • La nouvelle aile de 12.000m2, capable d’accueillir jusqu’à six avions, fera grimper la capacité annuelle à 18 millions de passagers.

Gagner encore quatre millions de passagers par an. C’est le plan de l’aéroport de Nice qui vient de détailler un projet d’agrandissement pour son Terminal 2.

Au total, 12.000 m2 supplémentaires à l’ouest du bâtiment existant feront passer la capacité maximale de voyageurs de 14 millions (un chiffre qui devrait être atteint cette année) à 18 millions. La construction de ce Terminal 2.3 débutera à l’automne.

Le nouveau Terminal 2.3 accueillera jusqu’à six avions en même temps
Le nouveau Terminal 2.3 accueillera jusqu’à six avions en même temps - Aéroports Côte d'Azur

« Nous commencerons par la création d’une "jetée" mixte, pour court et long-courriers, et modulaire, capable d’accueillir jusqu’à six avions de type Airbus 320 ou deux très gros porteurs, comme des A380 », indique Isabelle Baumelle, directrice des opérations.

Accès aux avions sans passerelle

Particularité de cette nouvelle aile : les appareils seront stationnés en « faux contact », c’est-à-dire que les passagers pourront embarquer et débarquer sans passerelle, directement à pied. « Cela permet aux compagnies d’accélérer le temps de rotation », précise encore la responsable.

Livré mi-2021, ce nouvel aménagement sera suivi entre 2022 et 2023 par la construction d’un espace attenant pour « traiter l’ensemble des fonctionnalités arrivées/départs, banques d’enregistrement, tri-bagages et tapis de livraison bagages », indique la société Aéroports de la Côte d’Azur.

Le marché chinois dans le viseur

Le budget global de l’opération de plusieurs dizaines de millions d’euros « n’est pas encore définitif » selon la plateforme et n’a pas été dévoilé. Le projet permettra en tout cas à Nice de « se préparer à l’évolution prévisionnelle du trafic ». L’aéroport travaille notamment sur une ligne avec la Chine.

« Nous nous y préparons. Un site en chinois a été lancé et nous acceptons désormais dans notre Duty free l’appli de paiement WeChat pay, très utilisé par cette clientèle », indique-t-on sur place.

>> A lire aussi : Comment l'aéroport de Nice bat des records (et veut encore aller plus loin)

>> A lire aussi : Un pilote filme le décollage depuis l'aéroport de Nice (et c'est beau)