Antibes : «60e le g de blanc»… Depuis qu’il a changé de numéro, un Azuréen pris pour un dealer

FRITURE SUR LA LIGNE Le jeune homme reçoit des messages et des appels au contenu sans équivoque...

F.B.

— 

L'Azuréen reçoit SMS et appels au contenu suspect (Illustration)
L'Azuréen reçoit SMS et appels au contenu suspect (Illustration) — W. Konarzewski / Sipa

« 1g de M 20 euros 1g de B 60 euros », « 60e le g de blanc »… Depuis qu’il a changé de numéro de téléphone, un jeune Antibois reçoit des SMS de numéros inconnus et dont le contenu semble sans équivoque. Des appels confirment également que l’ancien propriétaire de la ligne a pu participer à un trafic de stups, rapporte Nice-Matin.

« Un jour, je suis en voiture avec mon Bluetooth. Je décroche et le type me parle direct de drogue… en présence de ma mère. Je lui ai tout expliqué, elle a été compréhensive. Mais c’était très gênant », a notamment expliqué le jeune homme au quotidien régional.

Plainte pour « messages et appels malveillants »

L’Azuréen, qui s’est fait octroyer ce numéro en mars 2017, s’est décidé à pousser la porte d’un commissariat au printemps. « Ils m’ont répondu : "ça ne nous intéresse pas" ».

La sécurité publique des Alpes-Maritimes, interrogée par Nice-Matin, l’encourage pourtant à se manifester à nouveau, éventuellement directement auprès du parquet de Grasse. « Il doit porter plainte pour des messages et appels malveillants. »