Côte d'Azur: Linge, rideaux, tableaux... Le matériel des yachts récupéré pour des associations humanitaires

SOLIDARITE A Villeneuve-Loubet, l’association Eco-Mer gère les dons entre Palma et Viareggio…

Mathilde Frénois

— 

Des habits ou des aliments sont récupérés sur les yachts, comme ici à Antibes.
Des habits ou des aliments sont récupérés sur les yachts, comme ici à Antibes. — Eco-Mer
  • Depuis 2010, 22 tonnes de denrées alimentaires non périssables ont été récoltées sur ces bateaux, l’équivalent de 44 000 repas.
  • Les dons alimentaires et matériels sont donnés à la Croix Rouge, au Secours catholique et aux pays africains et des Caraïbes.

C’est un projet qui avait été lancé « comme une bouteille à la mer ». Mais le rêve de Jean-Luc Annone d’établir une solidarité entre la mer et la terre s’est concrétisé. A Villeneuve-Loubet, cet Azuréen gère Eco-Mer, une association qui collecte sur les yachts de Méditerranée des dons matériels pour les reverser à des populations dans le besoin.

Depuis 2010, 22 tonnes de denrées alimentaires non périssables ont été récoltées sur ces bateaux, l’équivalent de 44.000 repas. Mais aussi des objets beaucoup plus insolites.

Des rideaux aux tableaux

« Les bateaux changent leur linge tous les six mois. On le récupère en mètres cubes, pointe Jean-Luc Annone. Les uniformes, eux, sont changés tous les ans. » Récolté lors de l’opération Les Yachts du Cœur, menée entre Palma en Espagne et Viareggio en Italie, ce linge est donné à la Croix Rouge, au Secours catholique et aux pays africains et des Caraïbes.

« Un jour, on a récupéré tous les rideaux d’un yacht de 80 m et on est repartis avec des tableaux, se réjouit le président de l’association. On va organiser leur vente pour financer nos actions. » Car chaque année, Eco-Mer envoie ces fournitures. Début 2017, après le séisme, c’est un container de 12 m qui a été livré à la Dominique.