Voir des films à Cannes sans invitation, c'est possible... on vous dit tout

PRATIQUE De nombreuses options sont ouvertes pour les cinéphiles et le plus souvent gratuitement...

Fabien Binacchi
Illustration d'une salle de cinéma
Illustration d'une salle de cinéma — A. GELEBART/20 MINUTES/SIPA
  • Sans invitation pour les montées des marches, il existe bien d’autres façons de faire le plein de films pendant le Festival de Cannes.
  • Des séances de rattrapages, des projections et en plein et des rendez-vous gratuits sont organisés pendant la manifestation.

Vous êtes de passage à Cannes mais encore privé de tapis rouge ? Pas de panique… Si les précieuses invitations pour les montées des marches vous sont encore passées sous le nez, il existe bien d’autres façons de faire le plein de films pendant le festival.

Toutes les sélections grâce à Cannes cinéma

L’association, qui fait sa fête au Septième art tout au long de l’année sur la Croisette, propose plus de 200 projections dans le cadre de l'opération Cannes cinéphiles. Elle permet ainsi gratuitement à ses 4.000 badgés passionnés (et à tous les autres) de voir tous les films en compétition et de l’ensemble des sélections officielles et parallèles.

« Le public peut accéder à chacune de nos séances [dans les théâtres de la Licorne et Alexandre-III et dans les salles Studio 12 et le Raimu], via une file de dernière minute », explique Aurélie Ferrier, la directrice de l’association Cannes cinéma.

Directement dans les sections parallèles

Elles ouvrent directement leurs portes au public, gratuitement ou pas. Pour la Semaine de la critique, à l’espace Miramar, quelques invitations sont à retirer directement sur place avant le début de chaque projection.

Quelques tickets pour les séances officielles de l’Acid (Association du cinéma indépendant pour sa diffusion), programmées le soir au cinéma les Arcades, sont à saisir le matin même à la Malmaison, sur la Croisette.

La Quinzaine des réalisateurs, au même endroit, met de son côté en place un système de billetterie payante. Comptez 8 euros (5 euros en tarif réduit) la séance ou 72 euros pour un pass.

Plein de toiles à la belle étoile

C’est l’occasion de (re) voir quelques grands classiques, gratuitement, dans un transat (premiers arrivés, premiers servis) et les pieds dans le sable. Le Cinéma de la plage reprend du service dès ce mardi soir sur la plage Macé. Au programme : un hommage à Milos Forman, Le Grand bleu, Le Silence des agneaux, Vertigo ou encore Bagdad Café.

Pour la deuxième année consécutive, la fondation Positive Planet, en partenariat avec la ville de Cannes, va également proposer trois projections gratuites en plein air, le soir à 21 h à l’occasion de la Semaine du cinéma positif. Demain tout commence sera présenté au marché de la Bocca, jeudi. Le petit prince est programmé vendredi sur le parking Berthelot, avenue Marcellin-Berthelot. Et, enfin, une séance du film Le discours d’un Roi est prévue samedi sur le parking Musso, rue Saint-Dizier.

Du cinéma engagé en dehors de la ville

Loin du tumulte de la Croisette, Visions sociales est en accès libre, sans badge ni invitation. Du 12 au 19 mai, au Château des Mineurs de Mandelieu-La Napoule, juste à côté de Cannes, ce festival propose « un cinéma d’auteur ouvert et exigeant qui questionne l’ordre social et l’état du monde », relèvent ses organisateurs.

Ils proposent un focus sur le cinéma lusophone cette année. Des films des sélections officielles et parallèles, une exposition et des débats y sont également programmés.