Mandelieu: Une Azuréenne transforme les vieux cartons en fauteuils et meubles (et ce n'est pas que de la déco)

RECYCLAGE C’est dans une zone industrielle qu’Elodie Biot récupère les cartons pour leur donner une seconde vie…

Mathilde Frénois

— 

Avec Elodie Biot, les vieux cartons deviennent fauteuils et meubles télé.
Avec Elodie Biot, les vieux cartons deviennent fauteuils et meubles télé. — Eco Lodie

Et si les emballages s’offraient une seconde vie, bien loin de celle d’un voyage vers le centre de tri ? C’est la conviction d’Elodie Biot. Installée à Mandelieu, «  Eco Lodie », son nom d’artiste, transforme les cartons en meubles et objets. Des étagères, fauteuils, tables basses, commodes… tous issus du recyclage.

>> A lire aussi : Nice: Ils transforment les chambres à air des vélos bleus en pitchak, un jeu traditionnel

Elodie Biot est encore infographiste quand elle remarque des amoncellements de déchets sur les trottoirs de la zone industrielle de Mandelieu. Ces dépôts deviendront son principal fournisseur. Car sa matière première, c’est le carton. Le vieux carton.

Les meubles télé d'Elodie Biot sont fabriqués avec du carton recyclé.
Les meubles télé d'Elodie Biot sont fabriqués avec du carton recyclé. - Eco Lodie

Double et triple cannelure

« Dans ces points de collecte, il y a des cartons à simple cannelure, double et triple. Plus il y a de cannelures, plus c’est solide, fait-elle remarquer. Il existe aussi du carton alvéolaire mais c’est plus difficile à dégoter, je n’ai pas encore trouvé la filière. »

>> A lire aussi : Nice: Ils créent des bijoux... en chambres à air de camion

Elodie Biot est devenue une experte en « densité du carton ». Parce qu’avant de passer au patron, à la découpe, à l’assemblage et à la décoration de ses meubles et tableaux, elle doit trouver la matière adéquate qui permettra de soutenir leur poids. « Ce sont bien des fauteuils où l’on peut s’asseoir, pas de la simple déco », insiste-t-elle.

Elodie Biot, 52 ans, ne reste pas enfermée dans son atelier. Elle expose ses meubles et ses tableaux à la mairie de la Roquette-sur-Siagne​ durant tout le mois de mai. Et à Antibes le 29 avril.