«The Voice»: La candidate aux tweets polémiques publie un message d'excuses

DANS LA TOURMENTE Ses messages, qu’elle dit regretter « profondément », étaient « l’expression d’une peur »…

F.Bi.

— 

Des propos de Mennel Ibtissem, candidate de «The Voice», font polémique
Des propos de Mennel Ibtissem, candidate de «The Voice», font polémique — Franck Castel/TV/ Bureau233

Elle « regrette profondément ces messages ». Attaquée depuis plusieurs jours sur la teneur de certaines de ses publications sur les réseaux sociaux, Mennel Ibtissem, une candidate de la saison en cours de diffusion de The Voice, a diffusé sur Instagram un mot dans lequel elle « [s]'excuse ». De quoi éteindre la polémique ?

« Le soir des attentats de Nice, j’avais de la famille sur la promenade des Anglais et j’étais choquée, bouleversée, et ne comprenais pas pourquoi cet attentat n’avait pas pu être empêché par les autorités, écrit-elle. Ces messages étaient l’expression d’une peur que je partageais seulement, à cette époque, avec mes amis. Je regrette profondément ces messages. Deux ans après, j’ai mûri et je mesure le manque de réflexion de ces messages. Je comprends que ces messages choquent et je m’en excuse. »

Les victimes en appellent «à la responsabilité de TF1»

Dans une de ses publications, la jeune femme avait notamment partagé une thèse complotiste au sujet de l’attentat perpétré sur la promenade des Anglais.

Mardi, les victimes de l’attaque du 14 juillet 2016 de l’association Promenade des Anges, s’étaient elle-mêmes déclarées « choquées » des publications de la jeune chanteuse. « Il est inacceptable de mettre en doute ce que nous avons vécu. Nous étions terrorisés, affectés dans nos chairs et/ou ayant perdu nos proches », ont-elles écrit, appelant « à la responsabilité de TF1 afin de donner une suite exemplaire à ces propos ».