VIDEO. «The Voice»: Les victimes de l'attentat de Nice «choquées» par les tweets polémiques d'une candidate

REACTION « Il est inacceptable de mettre en doute ce que nous avons vécu », dénonce l’association Promenade des anges…

F.B.

— 

Mennel Ibtissem lors des auditions à l'aveugle de la saison 7 de «The Voice».
Mennel Ibtissem lors des auditions à l'aveugle de la saison 7 de «The Voice». — Franck Castel/TV/ Bureau233

Ses tweets publiés au lendemain de l’attentat de Nice avaient déjà scandalisé de nombreux internautes. Ce mardi, ils ont fait réagir les victimes de l’attaque du 14 juillet 2016 elles-mêmes « choquées » par les propos de Mennel Ibtissem, une candidate de la saison en cours de diffusion de The Voice.

« Il est inacceptable de mettre en doute ce que nous avons vécu. Nous étions terrorisés, affectés dans nos chairs et/ou ayant perdu nos proches », écrit ainsi l’association Promenade des Anges dans un communiqué publié sur Facebook.

L’association en appelle « à la responsabilité de TF1 »

Dans une de ses publications, la jeune femme avait notamment partagé une thèse complotiste au sujet de l’attentat perpétré sur la promenade des Anglais.

En réponse, l’association de victimes « en appelle », « au nom de toutes les victimes d’attentats », « à la responsabilité de TF1 afin de donner une suite exemplaire à ces propos ». La chaîne, qui diffuse l’émission The Voice, n’avait pas réagi mardi.

>> A lire aussi : Les chroniqueurs de «TPMP» réagissent à la polémique des tweets controversés d'une candidate de «The Voice»:

« Je condamne le terrorisme »

Pour tenter d’apaiser la situation, Mennel Ibtissem a depuis posté trois messages sur Twitter. « On me prête des intentions qui ne sont pas les miennes et qui ne reflètent aucunement ma pensée », écrit-elle notamment.

« Je condamne bien évidemment avec la plus grande fermeté le terrorisme. C’était la raison de ma colère. Comment imaginer défendre l’indéfendable ! », poursuit-elle avant de conclure, « je prône un message d’amour, de paix et de tolérance ».