Nice: Pompiers, policiers, soignants, cette coiffeuse propose des remises à «tous les héros du quotidien»

RISTOURNES Florence Caqueret a décidé de proposer 30 % de ristourne à tous les personnels des forces de l’ordre et des services de secours…

F.B.

— 

La gérante du salon veut remercier ceux qu'elle appelle les héros du quotiden
La gérante du salon veut remercier ceux qu'elle appelle les héros du quotiden — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • Le salon de Florence est à deux pas de la promenade des Anglais.
  • « A mon niveau, j’aimerai essayer d’apporter un peu de réconfort à tous ces gens », explique la coiffeuse.

Elle veut dérouler le tapis rouge « à ceux qui s’occupent de nous et qui ont des conditions de travail souvent très difficiles ». Florence Caqueret, une coiffeuse niçoise, a décidé de proposer des promotions à tous les personnels des forces de l’ordre et des services de secours, ses « héros du quotidien ».

« Les gens qui travaillent en milieu hospitalier, les policiers nationaux et municipaux, les gendarmes, les pompiers et les militaires auront droit à 30 % de réduction sur nos prestations », détaille ainsi la gérante du salon Florence C., qu’elle vient de reprendre rue Saint-Philippe, à deux pas de la promenade des Anglais.

Les attentats, « un premier déclic »

C’est justement l’attentat du 14 juillet, comme ceux de Charlie Hebdo et du 13-Novembre avant ça, qui aura été « le premier déclic » pour la commerçante. « D’un coup, on les a tous encensés, puis j’ai l’impression que la semaine d’après c’était déjà oublié. »

>> A lire aussi : Le coup de gueule d’une infirmière des urgences largement relayé sur Facebook

« Et dernièrement, sur les réseaux sociaux, j’ai vu la vidéo d’une jeune femme qui témoignait des conditions de garde dans un hôpital. Ils étaient obligés de dormir par terre pour se reposer. C’est franchement inadmissible, souffle Florence Caqueret. Alors à mon niveau, j’aimerai essayer d’apporter un peu de réconfort à tous ces gens. »

Et la Niçoise jure que son initiative n’est pas faite pour créer le buzz : « les promotions seront pérennes, elles seront valables tant que le salon existera », promet-elle.