Nice: Ils écoulaient ecstasy, cocaïne et MDMA sur la Côte d'Azur

TRAFIC Cinq personnes ont été condamnées à des peines allant de 12 mois à 3 ans de prison ferme...

F.B.
— 
Les drogues saisies la semaine dernière
Les drogues saisies la semaine dernière — Gendarmerie des Alpes-Maritimes

Cinq personnes, des spécialistes des drogues de synthèses interpellées la semaine dernière sur la Côte d’Azur, ont été condamnées lundi à des peines allant de 12 mois à 3 ans de prison ferme. Ils écoulaient de l’ecstasy, de la méphédrone, mais aussi de la cocaïne et de la MDMA dans toute la région de Nice.

Les gendarmes avaient obtenu il y a quelques semaines des informations concernant un trafic très actif sur la capitale azuréenne. Le 16 janvier, la brigade des recherches de Nice, appuyée par le peloton de surveillance et d’intervention de Nice ainsi que le groupe d’intervention cynophile de Gilette, finissait par démanteler l’organisation.

1.700 cachets d’ecstasy, 430 g cocaïne et 16.000 euros retrouvés

Cinq individus, identifiés comme revendeurs, étaient arrêtés. Durant les perquisitions, les enquêteurs mettaient la main plus de 1.700 cachets d’ecstasy, de la méphédrone, 430 g cocaïne, du cannabis de la MDMA ainsi que 16.000 euros en liquide.

Jugés en comparution immédiate, lundi par le tribunal correctionnel de Nice, les cinq trafiquants ont tous écopé de peines d’emprisonnement ferme, a indiqué la gendarmerie des Alpes-Maritimes.