Nice: Le palmarès des prénoms les plus donnés en 2017

ETAT CIVIL Plutôt des prénoms anciens pour les garçons et à consonance italienne pour les petites filles…

Fabien Binacchi

— 

Illustration de bébé.
Illustration de bébé. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Dans les salles de classe, d’ici quelques années, ils auront sûrement affaire à plusieurs homonymes. Les tout jeunes Emma et Adam, nés en 2017 à Nice, ont les prénoms les plus utilisés l’an dernier dans la capitale azuréenne, selon les données de l’état-civil.

>> A lire aussi: Prénoms dits «rétro» et issus de l'Ancien testament plébiscités par les nouveaux parents

Chez les garçons, Adam a en fait doublé Gabriel, qui tenait le haut de l’affiche en 2016. Deuxième en 2017, il devance Raphaël, Léo, Louis ou encore Jules.

Davantage de prénoms à consonance italienne pour les petites filles

Quant aux petites filles, leurs parents continuent à choisir majoritairement des prénoms en « a ». Emma a pris la place de Mila, leader en 2016 et rétrogradée en huitième position de ce palmarès. Les deux précèdent aussi Lina, Guilia et Anna dans un Top 10 partagé avec Louise, Alice, Jade et Chloé.

Ces hit-parades affichent plus ou moins les mêmes tendances, dans le désordre, ces dernières années, entre prénoms anciens et à consonance italienne.

>> A lire aussi : Et à Marseille ?

Nemesis et Dragos, Antigone et Naor

Mais parmi les géniteurs des 7.051 Néo-Niçois de 2017 (soit 68 naissances de moins qu’en 2016), certains ont choisi de faire original.

L’état-civil a ainsi noté quelques « insolites » : Antigone, Arije, Galateia, Jouline, Katara, Limar, Nemesis ou encore Ramata pour les filles et Altaïr, Cian, Dionel, Dragos, Eloan, Hermès, Naor et Tlaloc chez les petits garçons.