Nice: La ville dévoile ses plans pour rénover son célèbre marché aux fleurs (et calmer les tensions)

PROJET Elle prévoit notamment de bien séparer les horticulteurs et les restaurateurs, en conflit, sur ce cours Saleya...

Fabien Binacchi

— 

Le projet d’aménagement tel qu’il a été présenté mercredi aux commerçants
Le projet d’aménagement tel qu’il a été présenté mercredi aux commerçants — Ville de Nice
  • La mairie de Nice a présenté ses plans pour rénover l’emblématique cours Saleya.
  • Le projet, « ouvert à la discussion », prévoit notamment de séparer clairement l’activité des maraîchers et des fleuristes de celles des restaurateurs.
  • Les travaux sont dans tous les cas programmés de janvier à juin 2019.

Révolution en vue cours Saleya. Les tentes du célèbre « marché aux fleurs » niçois vont changer. La ville de Nice a annoncé mercredi soir un vaste plan de rénovation de ce spot emblématique et très touristique pour l’été 2019. Un plan ou plutôt « une base de discussions », selon Christian Estrosi, visiblement très prudent face aux commerçants.

« Il va y avoir des réunions et le projet définitif sera arrêté dans le courant du premier semestre 2018 », a expliqué le maire avec beaucoup de précautions. Et pour cause. 

Dans cette première esquisse, la ville a prévu de séparer clairement les fleuristes et les maraîchers des restaurateurs « pour éviter une cohabitation qui pose souvent problème ».

Les terrasses des restaurants collées à leur façade

« Les terrasses des restaurants seront localisées exclusivement en façade. Il n’y aura plus que deux rangées de tentes contre trois au quatre actuellement. Elles seront occupées par d’autres animations en dehors des horaires de marché », a-t-il encore précisé.

Vue du projet au croisement avec la place Pierre-Gautier
Vue du projet au croisement avec la place Pierre-Gautier - Ville de Nice

« C’est une très bonne chose. Certains restaurateurs s’installent sous nos tentes à n’importe quelle heure. Il y avait même des menaces », témoigne Humbert Avagnina, l’un des horticulteurs historiques du cours. En attendant la fin des débats et le début des travaux en janvier 2019, la mairie a déjà prévu une enveloppe de 1,3 million d’euros.

L'entrée du parking du cours Saleya va être déplacée

Un autre volet du projet prévoit également qu’à l’horizon 2021 l’actuelle entrée du parking souterrain, située juste à l'entrée du cours Saleya, disparaisse pour faciliter les flux piétons et pour « oxygéner le Vieux-Nice ».

L’accès des véhicules se fera (comme pour l’actuelle sortie) rue des Ponchettes, qui passera de fait en double sens.