Côte d’Azur: Les villes mises en concurrence par une étude «d’attractivité»

IMMOBILIER La FNAIM 06 a mené une enquête, qui devrait faire parler d'elle, sur 31 communes...

Fabien Binacchi

— 

Nice fait partie des 31 communes évaluées
Nice fait partie des 31 communes évaluées — J.C. MAGNENET / ARCHIVES ANP / 20 MINUTES
  • La FNAIM 06 a mené une étude sur 31 communes azuréennes et selon quinze critères pour déterminer leur niveau « d’attractivité ».
  • Conçue comme une « aide à la décision » avant un achat, l’enquête « permet aussi aux élus de comparer leur ville », selon la FNAIM 06.

«On ne va pas faire plaisir à tout le monde. » En dévoilant en fin de semaine leur « étude sur l’attractivité des territoires de vie des Alpes-Maritimes », en clair un palmarès des villes ou il fait plus ou moins bon vivre, les responsables de la Fédération nationale de l’immobilier 06 savent qu’ils vont « faire grincer des dents ».

Si elle a été conçue comme une « aide à la décision » avant un achat, l’enquête, basée sur les données de 31 communes, « permet aux élus de comparer leur ville », pointe Frédéric Pelou, le président de la FNAIM 06.

Une méthodologie discutable

L’étude est fondée sur les données « factuelles » de l’Insee dans quinze domaines différents. Des chiffres qui ont été compilés par Jestimo, un expert de l’évaluation immobilière, « puis pondérés selon les priorités des Français ».

>> A lire aussi : A Nice, ils font visiter les biens immobiliers en réalité virtuelle et en 3D

Mais les thèmes choisis sont parfois limités, ouvrant la voie à la subjectivité. Le critère « culture-sports » ne prend par exemple en compte que les cinémas et la part des 20-60 ans licenciés dans un club sportif. Que retenur de l’étude ?

Valbonne en tête, Contes dernière

Sur les 31 communes évaluées selon quinze critères (lire l’encadré), c’est Valbonne qui arrive en tête, avec une note de 7,5 sur 10.

Elle tape dans le mille dans les domaines de l’accessibilité aux équipements, de la fiscalité foncière, de l’emploi et de l’éducation. La ville coiffe au poteau Beaulieu-sur-Mer (7,30), Biot (7,23), Mouans-Sartoux (7,17) et Antibes (7,04).

Contes ferme la marche avec 4,11 sur 10. La commune est plombée par les thèmes de l’environnement et des revenus. 

Nice, au top pour les transports, mais minée par l’attentat

La capitale azuréenne obtient la note de 6,46 sur 10. Si elle excelle sur le logement, les transports ou encore la santé, la ville de Nice est pénalisée par la pire des notes sur les critères de la sécurité, à cause de l’attentat de Nice notamment, et de la fiscalité foncière.

Cannes, en pointe sur l’environnement, mauvaise sur la fiscalité

La cité des festivals dépasse Nice avec 6,6 sur 10. Elle fait bien sur l’accessibilité des équipements et l’environnement. C’est moins bon en revanche pour les taxes votées par la ville.