OM: Les joueurs avaient à cœur de gagner pour «redonner le sourire aux Marseillais»

FOOTBALL Le derby Nice-Marseille (2-4) a commencé par une minute de silence...

Mathilde Frénois
— 
Dimanche, Niçois et Marseillais ont observé une minute de silence en hommage aux deux victimes de la gare Saint-Charles.
Dimanche, Niçois et Marseillais ont observé une minute de silence en hommage aux deux victimes de la gare Saint-Charles. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Dimanche soir, l’Olympique de Marseille était en terre niçoise. Mais le club n’a pas oublié sa cité phocéenne. L’actualité rattrapant le monde du ballon rond, joueurs et supporters ont observé une minute de silence en hommage aux deux personnes tuées dans la gare Saint-Charles de Marseille plus tôt dans la journée, avant que Marseille ne remporte son derby 4-2.

« On voulait rapporter une victoire pour le club, pour les supporters mais aussi pour la population marseillaise qui a vécu une journée compliquée », explique Valère Germain à la fin de la rencontre. Ce n’est pas la première fois que l’attaquant, qui évoluait au Gym il y a deux ans, commence un match à la suite d’une minute de silence. « Sur le terrain, on essaie de faire abstraction de tout ça. Quand j’étais à Nice, j’avais vécu un moment émouvant après l’attaque du Bataclan. Dans ces moments difficiles, on veut redonner le sourire aux Marseillais et aux gens qui aiment le football. »



« Il faut faire avec »

« C’est toujours difficile, reconnaît Njie. Mais de nos jours, ce sont des choses qui arrivent. Il faut faire avec. » Fatalement, les rencontres du monde du football sont rythmées par l’actualité qui touche ses joueurs, ses supporters et ses clubs.