Saint-Tropez: Une statue de Brigitte Bardot installée face à la gendarmerie

ANNIVERSAIRE La ville a inauguré une statue à l'effigie de l'actrice, qui fêtait jeudi ses 83 ans...

20 Minutes avec AFP

— 

Le bronze s’inspire d’une aquarelle du maître italien de la bande dessinée érotique Milo Manara.
Le bronze s’inspire d’une aquarelle du maître italien de la bande dessinée érotique Milo Manara. — MiloManara/AFP

Pour ses 83 ans jeudi, l’ancienne actrice française Brigitte Bardot s’est vue offrir une statue à son effigie à l’entrée de  Saint-Tropez, la station balnéaire jet-set du sud de la France dont elle a contribué à la renommée mondiale.

Ce bronze s’inspire d’une aquarelle du maître italien de la bande dessinée érotique Milo Manara, représentant la star du temps où ses courbes sensuelles faisaient vibrer le public du film Et Dieu… créa la femme (1956).

>> A lire aussi : Des aquarelles de Milo Manara vendues pour près de 600.000 euros

Une statue de 2,5 mètres de haut

La statue est « assez imposante, 700 kg et 2,5 mètres de haut », a précisé Claude Maniscalco, directeur de l’office de tourisme de la ville. « C’est un hommage que la ville a voulu lui rendre. Le lien est très fort. Quand vous dîtes Saint-Tropez, les gens répondent Brigitte Bardot », a-t-il ajouté.

Village de pêcheurs bouillonnant d’artistes et de créateurs dans les années 1950, Saint-Tropez est devenu un mythe avec « BB ».

>> A lire aussi : «Ma production est trop érotique pour obtenir le Grand prix», dit Milo Manara

L’actrice s’y est installée en 1958. Elle y réside encore malgré les défauts qu’elle reproche à sa ville, dénaturée à son goût par les milliardaires, les stars, les grands capitaines d’industries et de la finance qui s’y donnent rendez-vous l’été.

Un « immense honneur »

Elle vit retranchée dans son domaine de La Madrague d’où cette ardente militante des droits des animaux publie descommuniqués vengeurs contre les chasseurs, les zoos, les abattoirs ou encore les cirques.

Dans un petit mot manuscrit rédigé d’une écriture ferme et ronde, l’ex-actrice a remercié les Tropéziens « pour l’immense honneur qu’ils me font en m’offrant de mon vivant cette magnifique statue qui immortalise la femme que Dieu a créée à Saint-Tropez !! (…) C’est un grand MERCI, les larmes aux yeux, que je vous adresse à tous !!».