Nice: Le triathlète Raphaël Montoya se «projette vers les Jeux»

ATHELTISME Il a été sacré champion du monde U23 la semaine dernière…

Mathilde Frénois

— 

Raphaël Montoya est champion du monde U23 de triathlon.
Raphaël Montoya est champion du monde U23 de triathlon. — FFTRI
  • Dimanche, Raphaël Montoya s’est également classé troisième du triathlon de Nice, toutes catégories confondues.
  • Il reste une course à l’Azuréen avant de conclure sa saison.

Il avait pris le départ avec le dossard numéro 1. Le 17 septembre, le triathlète Raphaël Montoya a été sacré champion du monde des moins de 23 ans. Dimanche, il se classait troisième du triathlon de Nice, toutes catégories confondues. Une fin de saison idyllique pour l’Azuréen.

Comment votre course s’est-elle déroulée dimanche à Nice ?

Très bien ! Une semaine après le championnat du monde, j’ai relâché la pression. J’ai bien nagé, ce qui m’a permis de prendre le groupe vélo de tête. J’ai alors pris de l’avance pour la course. Je termine troisième, sans regret.

Une semaine avant, vous montiez sur la première marche du podium…

C’était l’objectif de ma saison, et il est réussi ! En mai, quand j’ai su que j’étais sélectionné pour les championnats du monde, je me suis préparé exprès pour cette course : je n’ai pas fait de compétition en août, je suis allé m’entraîner en altitude. Et ça a payé, j’ai réussi ma saison.

Est-ce particulier de courir avec le statut de champion du monde ?

Le statut est légèrement différent. Dimanche à Nice, on me regardait plus que d’habitude. Mais cette pression supplémentaire ne va pas m’inhiber au point de me faire perdre de l’énergie.

C’est bientôt la fin de la saison…

Il reste une dernière course, une coupe d’Europe en Espagne en octobre. C’est du bonus.

L’Azuréen Raphaël Montoya est membre de l’équipe de France de triathlon.
L’Azuréen Raphaël Montoya est membre de l’équipe de France de triathlon. - Fédération française de triathlon

Les Jeux de Tokyo, vous y pensez ?

Je me projette vers les JO de 2020. C’est réalisable d’être qualifié. Et c’est loin d’être impossible pour moi de décrocher une médaille.