VIDEO. Côte d’Azur: Ces entreprises qui innovent pour des bateaux plus écolos

NAUTISME Hélices, carburants du futur et lutte antipollution, ces entreprises azuréennes excellent…

Fabien Binacchi

— 

Les barges Eco tank vont chercher les polluants à la source
Les barges Eco tank vont chercher les polluants à la source — AzureTrend
  • A l’occasion du Cannes yachting festival, «20 Minutes» met le cap sur trois entreprises azuréennes qui innovent pour un nautisme plus vert.
  • Les sociétés France hélices, Hyseas energy et Eco tank sont en pointe sur le sujet d’une plaisance écolo.

Des hélices toujours plus performantes, des carburants du futur et de nouveaux moyens de lutter contre la pollution marine. A l’occasion du Cannes yachting festival (le rendez-vous de la plaisance organisé jusqu’à dimanche),20 Minutes pointe sa longue-vue sur trois entreprises du bassin cannois qui innovent dans le secteur du nautisme*.

France hélices imprime en 3D pour toujours plus de précision

Créée il y a 40 ans, l’entreprise France hélices, installée à Cannes-La-Bocca vient de faire un bond dans l’ultra-modernité. Depuis quelques mois, le leader français de la propulsion marine façonne les moules de ses hélices (jusqu’à 3 m de diamètre) grâce à une imprimante 3D géante.

« Cela nous permet d’augmenter la précision de nos produits. Et ainsi, d’améliorer le rendement et donc la consommation en carburant », vante Emmanuelle Bezzi, directrice marketing de cette société familiale qui emploie aujourd’hui 37 salariés.

Hyseas energy veut propulser les embarcations à l’hydrogène

Après avoir passé plus de 28 ans à réparer les bateaux, Arnaud Vazquez veut désormais les faire avancer… plus proprement. Depuis deux ans, le patron de la société Hyseas energy, basée à Cannes, planche sur des piles à combustibles qui pourront, à terme, remplacer les moteurs diesel.

« Elles fonctionnent avec de l’hydrogène, le gaz le plus répandu, et de l’oxygène, explique le responsable. Nous en sommes au stade de l’obtention de tous les agréments, notamment au niveau de la sécurité. La production pourrait être lancée d’ici deux ans. »

L’entreprise a notamment noué un partenariat avec le géant Engie, pour l’installation d’une unité de production d’hydrogène dans la rade de Toulon.

Eco tank va chercher les polluants à la source

Pour éviter que certains plaisanciers peu scrupuleux (et feignants) déversent leurs eaux souillées au large plutôt que dans les ports, Wilfried Point a lancé Eco tank. Les embarcations de cette entreprise de Mouans-Sartoux viennent pomper les polluants directement dans les réservoirs des bateaux, même s’ils ne sont pas à quai.

Lancé en 2011, le projet s’est perfectionné et les Eco tank sont demandés à l’étranger. « Nous avons des contacts avec Dubaï ou encore le Cambodge », confie l’entrepreneur.

*Le secteur nautique regroupe 270 professionnels sur le territoire des Pays de Lérins, générant 272 millions d’euros de chiffre d’affaires.