La rampe qui fera le lien entre la surface et le souterrain, rue de France
La rampe qui fera le lien entre la surface et le souterrain, rue de France — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

TRAVAUX

Ligne 2 du tramway à Nice: Avec cinq mois de retard, le chantier souterrain est terminé

Le cheminement de l’engin avait provoqué deux impressionnants affaissements de chaussée…

  • Le tunnelier chargé de creuser une portion souterraine de la future ligne 2 du tramway niçois est arrivé au but jeudi soir, avec cinq mois de retard sur le calendrier prévisionnel.
  • Le chantier avait provoqué deux impressionnants affaissements de chaussée.
  • Les travaux se poursuivent en surface pour une mise en service à partir de l’été 2018.

Après avoir provoqué deux impressionnants affaissements de chaussée, le tunnelier est finalement arrivé à bon port jeudi soir. L’immense machine chargée de grignoter 2.900 m du sous-sol niçois, pour la ligne 2 du tramway, « a terminé son creusement », a annoncé le maire (LR) de Nice Christian Estrosi, au 144 rue de France, où les futures rames retrouveront la surface.

>> A lire aussi : En plein centre-ville de Nice, le tunnelier provoque un affaissement de la chaussée

Après avoir avalé 212.000 m3 de déblais (soit quelque 70 piscines olympiques) et avec un peu plus de cinq mois de retard sur le calendrier annoncé en mars 2016, l’engin a touché au but… mais reste pour le moment enterré.

Malgré tout à l’heure

« Il sera extrait avant la fin du mois de septembre en passant d’abord par une immense piscine pour éviter les déséquilibres de pression », a précisé Laurent Carrère, le directeur du projet à la métropole Nice Côte d’Azur. Malgré les incidents, « mineurs » selon la collectivité, et qui n’ont pas vraiment rassuré les détracteurs d’un tracé souterrain, le projet sera bouclé dans les temps, assure Christian Estrosi.

Le tronçon Cadam-Magnan sera livré à l’été 2018 et la totalité de la ligne, jusqu’au port, au 4e trimestre, 2019, a-t-il promis. En attendant, les travaux en surface vont s’accélérer. Dès les prochains jours, c’est aussi la très imposante installation de traitement des déblais, installée au port, qui va être démontée. Les chantiers des stations de la ligne se poursuivent, en sous-terrain.