#20MINUIT. Nice: Les plages accueillent des soirées... et leurs débordements

VIE NOCTURNE Locaux et touristes investissent les plages, alors qu’un arrêté interdit leur accès entre 22h et 7h...

Mathilde Frénois
— 
Niçois et touristes organisent des soirées sur les plages niçoises.
Niçois et touristes organisent des soirées sur les plages niçoises. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes
  • Les fêtes sur la plage sont accompagnées de leurs déconvenues : détritus laissés sur les galets, pickpockets et dealers.
  • La ville de Nice a mis en place un renfort des patrouilles de la police municipale sur ses 4,5 km linéaires et 12 hectares de littoral.

20 Minutes est partenaire de la Conférence nationale de la vie nocturne qui se tient à Paris, jeudi et vendredi. A cette occasion, nous avons décidé de nous intéresser aux activités, pratiques, modes de consommation, etc. liés à la nuit.

Il n’est pas loin le temps où les galets étaient recouverts de serviettes et d’ombre portée les parasols. Sur les plages de Nice, il fait déjà nuit depuis deux heures. C’est là que Matéo, Alexis et Noa ont décidé de passer la soirée, avec alcool et enceinte. « C’est comme un squat géant ! Ici, on fait ce qu’on veut : on peut mettre notre musique, parler fort, apporter nos boissons », explique Matéo. « C’est sympa les soirées en extérieur, on ne gêne personne ! C’est comme si toute la plage faisait la fête ensemble », renchérit Alexis, en habitué.

Bien qu’interdit d’accès entre 22h et 7h par un arrêté municipal, le bord de mer est investi par les locaux et les touristes les nuits d’été. Mais la fête est parfois accompagnée de son lot de déconvenues : pickpockets et dealeurs arpentent aussi les galets. « Il faut faire gaffe, il y a des gars bizarres, fait remarquer Matéo. Un soir, on avait un peu bu, ils se sont approchés de nous, on a pensé à des voleurs. »

Un bateau laveur de galets

Pour éviter ce type de mésaventures, la municipalité a pris des mesures pour surveiller ses douze hectares de galets. « Ce problème ne se pose que pendant l’été, explique Rudy Salles, adjoint délégué au tourisme. La ville renforce la présence de la police municipale le long des plages, et a alerté les services de l’Etat. » Ainsi, les agents ont procédé à plus de cent interventions cette année sur les 4,5 km de plage de la Baie des Anges.

C’est aussi là que quatre touristes profitent de leurs vacances pour boire un verre face à la mer. « Il y a davantage de place que dans les bars, reconnaît Antoine, 17 ans. Et puis, ça revient beaucoup moins cher. » Le quatuor parisien a rapporté bouteilles de vins, bières, chips et gobelets. « On ramassera en partant ! », assure Charlotte. Mais la ville de Nice fera un deuxième passage. « Malgré les 370 corbeilles sur la promenade, dont une centaine posée directement sur la plage, les gens laissent des détritus. A 5h, les agents les ramassent et un bateau lave les galets », explique l’adjoint à la propreté Pierre-Paul Léonelli. Chaque matin, près de trois tonnes d’ordures sont ramassées… pour s’assurer que les baigneurs ne mettent pas leurs pieds sur les déchets des noctambules.