Côte d'Azur: Le département des Alpes-Maritimes barricade ses collégiens

RENTREE Des tourniquets à contrôle d'accès sont installés dans certains établissements...

Fabien Binacchi

— 

Un tourniquet à contrôle d'accès à l'entrée du collège Alphonse-Daudet, à Nice
Un tourniquet à contrôle d'accès à l'entrée du collège Alphonse-Daudet, à Nice — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • Durant l'été, des tourniquets à contrôle d'accès ont été installés dans quatre collèges des Alpes-Maritimes.
  • Sept autres établissements seront équipés au cours de la nouvelle année scolaire.
  • Des caméras et des boutons d'alerte ont également été connectées. 

« Avec ça, j’ai moins peur ». Devant l’imposant « tourniquet à contrôle d’accès » qui barre désormais l’entrée du collège Alphonse-Saudet, à Nice, Ornella s’apprête à vivre une rentrée en 4e plus « sereine ».

« Depuis l’attentat de la promenade des Anglais et le fait que certains élèves aient pu entrer avec des couteaux l’an dernier, on n’était pas vraiment rassurés », raconte l’adolescente de 13 ans.

Des puces dans les carnets de correspondance

Cet établissement fait partie des quatre premiers à avoir été équipés d’un tel dispositif pendant l’été par le conseil départemental des Alpes-Maritimes. Des puces électroniques embarquées dans les carnets de correspondance des élèves leur permettront de passer ce barrage.

« Ces installations ne sont pas imposées. Elles sont demandées par les collèges et validées au sein de leur conseil d’administration », a précisé lundi le président LR de la collectivité Eric Ciotti, qui détaillait l’avancée du Plan départemental de sécurité des collèges, lancé au lendemain de l’attaque terroriste du 14 juillet 2016.

>> A lire aussi : Une rentrée placée «sous le signe de la sécurité» à Nice

Boutons d’alerte et caméras de vidéosurveillance

Sept autres établissements seront également équipés au cours de la nouvelle année scolaire. Seize ont décidé d’y renoncer. Ailleurs, des visiophones ont été installés. Et parallèlement, des « alarmes différenciées » et des boutons d’alerte en cas d’intrusion ont été mis en place dans l’ensemble des 71 collèges du département des Alpes-Maritimes, désormais surveillés par 628 caméras.

Depuis août 2016, le conseil départemental a engagé 6 millions d’euros dans ce plan de sécurisation. Et une autre enveloppe de 6 millions est prévue pour de nouveaux travaux d’ici à 2020.