Police de proximité: «Une vieille lubie de gauche» pour Eric Ciotti

SECURITE Gérard Collomb a annoncé la mise en place d'une «police de la sécurité au quotidien»...

20 Minutes avec AFP

— 

Le député Eric Ciotti
Le député Eric Ciotti — VALERY HACHE / AFP
  • Pour Eric Ciotti, l’investigation et le renseignement doivent être les priorités opérationnelles des policiers.
  • La « police de la sécurité du quotidien » doit être mise en place « dès la fin » 2017.

Le député LR Eric Ciotti a dénoncé mercredi le retour d’ici à la fin de l’année d’une police de proximité, « une vieille lubie de la gauche », qui « n’avait pas fait baisser le sentiment d’insécurité des Français ».

>> A lire aussi : Collomb annonce la police de proximité pour «la fin de l'année»

La police de proximité enterrée sous Sarkozy

« En pleine menace terroriste et face à une augmentation forte de la délinquance et de la criminalité, les priorités opérationnelles des policiers doivent être orientées principalement vers l’investigation et le renseignement », a poursuivi le député des Alpes-Maritimes

La « police de la sécurité du quotidien » promise par Emmanuel Macron, commencera à être mise en place « dès la fin de l’année », a annoncé mercredi le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb au Figaro. Symbole de la politique sécuritaire de Lionel Jospin, et défendue comme un facteur d’apaisement entre jeunes et police dans les quartiers difficiles, elle avait été enterrée sous Nicolas Sarkozy.