Nice: Cédric Herrou, la figure de l'aide aux migrants, de nouveau en garde à vue

FRONTIERE Pour le motif d'aide à l’entrée, à la circulation et au séjour d’étrangers en situation irrégulière... 

M.Fr. avec AFP

— 

Cédric Herrou, mercredi au palais de justice de Nice
Cédric Herrou, mercredi au palais de justice de Nice — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Il accueille, depuis plus d’un an, des migrants sur son terrain de Breil-sur-Roya. Et a déjà été condamné pour ses actions qu’il revendique. Cédric Herrou, devenu le symbole de l’aide aux migrants à la frontière franco-italienne, a de nouveau été placé en garde à vue à la gendarmerie de Breil-sur-Roya mercredi à 16 heures, avant d’être remis en liberté 24 heures plus tard jeudi après-midi.

« On lui reproche l’aide à l’entrée, à la circulation et au séjour d’étrangers en situation irrégulière », a précisé son avocat Me Zia Oloumi.

A la barre lundi dernier

Condamné en février à une amende de 3.000 euros avec sursis dans une affaire liée aux migrants, il était à la barre du tribunal d’Aix-en-Provence lundi pour son procès en appel.

>> A lire aussi : L'agriculteur Cédric Herrou condamné à 3.000 euros d'amende avec sursis