Nice: L'appli My Coach se met en selle et se lance dans l'univers du cyclisme

CYCLISME La start-up niçoise développe un service pour les passionnés de vélo…

Mathilde Frénois

— 

La start-up niçoise My Coach se lance dans l'univers du cyclisme.
La start-up niçoise My Coach se lance dans l'univers du cyclisme. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes
  • L’application sera gratuite pour les licenciés.
  • Elle regroupera des services tels que le GPS ou des tutos.

Elle quitte le vert des pelouses pour le gris du bitume. La start-up niçoise My Coach enfile les pédales et se lance dans l’univers du cyclisme. Après un service à disposition des entraîneurs de football, les Azuréens développent l’application My Coach Vélo. Une première version, en test pour le moment, sera lancée à la fin de l'été. 

« La France compte dix-sept millions de vélos. Vingt millions de personnes pratiquent le vélo quotidiennement et de manière hebdomadaire, mais seulement cent mille sont licenciées », explique le créateur de My Coach, Cédric Messina. Désireuse de rattraper ce retard, la Fédération française de cyclisme a signé un partenariat avec la start-up niçoise.

Des tutos officiels

Contrairement à l’application destinée aux entraîneurs de foot, la version cycliste s’adresse au grand public. « On s’est rendu compte que, si on veut apprendre à faire du vélo à ses enfants, il n’existe pas de tutoriel officiel. Pourtant, c’est un marché énorme, fait remarquer Cédric Messina.

>> A lire aussi : Football: L'application niçoise My Coach s'associe à la FFF

L’idée, c’est d’avoir une application qui s’adresse à tout le monde, avec les fonctionnalités classiques comme le GPS et, en même temps, on insère des tutos pour renforcer son efficacité. » Disponible à partir à la fin de l'été sur iOS et Androïd, My Coach Velo sera gratuite pour les licenciés. Et ses créateurs espèrent qu’elle suivra la même route que sa grande sœur destinée au ballon rond : 22.000 éducateurs et 100 clubs professionnels l’utilisent.