Festival de Cannes: Les futurs (grands) scénarios pourront s'écrire sur la Croisette

CINEMA Un « Institut du storytelling » sera lancé en avril 2018 avec huit étudiants…

Fabien Binacchi
— 
Illustration tournage de film
Illustration tournage de film — INDRANIL MUKHERJEE / AFP

Et si les prochains films primés à Cannes étaient « conçus » à Cannes ? C’est en tout cas le projet d’une convention conclue en fin de semaine dans le bureau du maire, David Lisnard, avec le Festival international du film, Vivendi, Canal +, l’Université de la Côte d’Azur et celle, très prestigieuse, de la Californie (Ucla).

Dès avril 2018, la cité du cinéma accueillera huit étudiants triés sur le volet pour intégrer un Institut du « storytelling ». En français, l’art de raconter des histoires. Des scénarios donc. Pour des longs, mais aussi pour des séries.

Six semaines intenses

« Il y a un énorme besoin en ce sens en France. Il faut que l’on arrive à créer des vocations », a expliqué Maxime Saada, directeur général du groupe Canal +, qui espère ainsi voir débarquer quelques nouveaux talents pour les « créations originales » de la chaîne cryptée.

« Les étudiants, qui seront choisis à partir du 1er juillet sur dossier [inscription sur le site www.cannes-storytelling.com], seront accueillis en amont et pendant le prochain Festival de Cannes pour six semaines de formation intense », détaille Julien Gartner, chargé du projet à l’université de la Côte d’Azur.

De prestigieux parrains

Et de préciser : « Ils rencontreront, dans des master class, des personnalités importantes de passage pendant l’événement et d’anciens élèves de l’Ucla », qui en a compté de très (très) prestigieux, Francis Ford Coppola ou encore Gore Verbinski (Pirates des Caraïbes), pour ne citer qu’eux.

Les travaux des apprentis scénaristes seront présentés en premier à Canal + et à Vivendi, qui finance le programme. Pour être peut-être porté à l’écran.